A Varsovie, les défenseurs des droits de l’Homme de différents pays ont exprimé leur solidarité avec Ales Bialiatski

Le 27 septembre plusieurs orgnaisations de défense des droits de l’Homme de Pologne, Norvègue, Kirghizistan, Arménie, Russie, Ukraine, Uzbékistan, Tadjikistan, Géorgie, Bélarus et les membres de la FIDH ont manifesté leur soutien à Ales Bialiatski et ont demandé son libération immédiate.

Les actions de rue ont eu lieu en face de l’hôtel Sofitel où s’est déroulée une rencontre annuelle de l’OSCE consacrée à la dimension humaine. Les manifestants ont tenu les portraits d’Ales Bialiatski et d’autres prisonniers politiques bélarusses ainsi que les pancartes demandant « Libérez Ales Bialiatski », « Libérez les prisonniers politiques ».

Les manifestants se sont déplacés ensuite vers le faubourg de Cracovie pour continuer leur action de solidarité avec Ales Bialiatski devant le bâtiment de l’Université de Varsovie. Au cours de l’action les militants ont proposé aux passants de signer les cartes de voeux à Ales Bialiatski, qui a fêté son anniversaire le 25 septembre en détention, et de lui écrire quelques mots de soutien.

Retour

Articles similaires

Un commentaire à A Varsovie, les défenseurs des droits de l’Homme de différents pays ont exprimé leur solidarité avec Ales Bialiatski

  • Anonyme  dit:

    pourquoi, arrêter un homme qui est entré de risquer sa pour les innocents qui sont dans l’incapacité de réclamer leurs droit. ainsi que je déclare la libération de ALES BIALIATSKI sans condition possible.

    étudiant Emmanuel

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>