Déclaration du Centre anti-discriminations (ADC) «Memorial» en défense d’Ales Bialiatski

Collaborant depuis quinze ans déjà avec le Centre de défense des droits de l’homme « Viasna », nous connaissons le courage, l’honnêteté et le professionnalisme de nos remarquables collègues et partenaires, et nous avons une estime toute particulière pour le directeur du Centre, Ales Bialiatski.

Il est évident pour nous que dans l’atmosphère actuelle de censure, de répression et de persécution par le gouvernement bélarusse en réponse à toute critique, les poursuites contre Ales Bialiatski revêtent un caractère politique. Les accusations pénales prononcées contre lui sont montées de toutes pièces et ne sont qu’un moyen pour faire taire un défenseur des droits de l’homme qui dérange trop les autorités.

Nous sommes convaincus que, compte tenu des conditions politiques et économiques difficiles dans lesquelles s’est retrouvé le peuple bélarusse, nous devons le défendre contre le déchaînement d’une violence arbitraire, aux moyens d’une critique honnête et d’un travail consciencieux appelant à appliquer les principes des droits de l’homme. C’est sans aucun doute pour avoir mené ce genre de travail qu’Ales Bialiatski est emprisonné et que ses collègues de « Viasna » sont persécutés. Tous les partisans d’une justice équitable, qu’ils soient bélarusses, voisins ou Européens, doivent faire tout leur possible pour contribuer à libérer dans les plus brefs délais Ales Bialiatski, à maintenir les activités du Centre « Viasna » et à stopper les répressions politiques perpétrées par le régime de Loukachenko.

ADC « Memorial », de son côté, exprime un soutien absolu et irrévocable à la prise de position courageuse d’Ales Bialiatski. Nous ne doutons pas de son innocence et nous exigeons des autorités bélarusses qu’elles libèrent immédiatement notre collègue en abandonnant toutes les charges retenues contre lui, et en permettant au centre « Viasna », ainsi qu’à tous les autres défenseurs des droits de l’homme, de travailler librement dans la République du Belarus. Les persécutions politiques doivent prendre fin.

ADC « Memorial », 11.08.2011

Retour

 

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>