Ministre des affaires étrangères de la Tunisie, Mohamed Mouldi Kefi, s’est porté caution morale pour la libéralisation conditionnelle d’Ales Bialiatski

J’ai appris avec inquiétude et préoccupation l’arrestation injustifiée de M.Ales Bialiatski, directeur du Centre des Droits de l’Homme « Viasna » et Vice-Président de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH)

La Tunisie, fermement attachée aux valeurs de démocratie, des droits de l’homme et des libertés fondamentales, principes qui ont constitué le ferment de la révolution de « la liberté et la dignité », appelle à la libération du défenseur des droits de l’homme M.Ales Bialiatski.

Mohamed Mouldi Kefi s’est également porté caution morale pour la libération conditionnelle d’Ales Bialiatski.

xodatajlstvo.pdf
Download this file

14 Septembre 2011

Retour

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>