La lauréate du prix Nobel Aung San Suu Kyi a exprimé sa solidarité avec Ales Bialiatski

 L’une des dissidentes les plus célèbres au monde, la lauréate birmane du prix Nobel 1991, Aung San Suu Kyi, s’est jointe à la campagne internationale de soutien à Ales Bialiatski, président du centre des droits de l’Homme « Viasna » et vice-président de la FIDH poursuivi par les autorités bélarusses.

En apprenant la situation du célèbre défenseur des droits de l’Homme bélarusse, Aung San Suu Kyi a envoyé au centre de détention où il se trouve actuellement une carte postale avec des mots de solidarité :

« Cher Ales,

J’espère que tu retrouveras très bientôt la liberté, où t’attendent tes proches et tes amis, très nombreux de par le monde.

Avec mes meilleurs vœux, Aung San Suu Kyi. »

Skanowanie0001

Aung San Suu Kyi est une femme politique birmane, figure de l’opposition non-violente à la dictature militaire de son pays, prix Nobel de la paix en 1991. Elle est secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), opposée à la dictature en place et qui remporte les élections générales en 1990, élections annulées par la junte. Elle ne peut exercer son activité politique, étant placée en résidence surveillée par la junte militaire au pouvoir, mais bénéficie d’un important soutien international (comme celui de neuf lauréats du prix Nobel) contre la junte birmane. Elle a été libérée le 13 novembre 2010.

Retour

 

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>