Le Bureau de l’APCE exprime sa consternation, suite à la condamnation prononcée à l’encontre de M. Bialiatski

Strasbourg, 24.11.2011 – Le Bureau de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), réuni aujourd’hui à Edimbourg, a exprimé sa consternation suite à la condamnation très sévère prononcée aujourd’hui par le Tribunal de district de Pervomaiski à Minsk, contre le défenseur des droits de l’homme bélarussien Ales Bialiatski. M. Bialiatski a été condamné à quatre ans et demi de prison ferme, à la confiscation de ses biens et à une amende pour ‘recel de profits à grande échelle suite à un accord antérieur’ conformément à l’article 243, alinéa 2, du Code pénal.

Le Bureau considère que cette dernière condamnation se fonde sur des accusations faussement établies et politiquement motivées et constitue la parfaite illustration de la répression continue et systématique des autorités de Minsk sur les membres de l’opposition, les médias indépendants, les activistes de la société civile et les défenseurs des droits de l’homme au Bélarus. De telles actions sont inacceptables et intolérables et viennent confirmer la tendance inquiétante que les autorités de Minsk tournent délibérément le dos à l’Europe et aux valeurs qu’elle défend.

Le Bureau demande aux autorités de Minsk de libérer tous les prisonniers politiques, y compris M. Bialiatski, et de garantir les droits de l’homme et les libertés politiques.

Le Bureau rappelle que M. Bialiatski avait été invité pour un échange de vues sur la situation au Bélarus par la Commission des questions politiques, lors de la partie de session d’avril 2011, et que l’Assemblée débattra de la situation au Bélarus pendant sa partie de session de janvier 2012.

Retour

Articles similaires

Mots clés:  ,

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>