Le Conseil de l’UE renforce les mesures restrictives à l’encontre de la Biélorussie

Le Conseil de l’Union Européenne a étend les mesures restrictives à l’encontre des responsables  biélorusses qui continuent d’exercer les pressions contre la société civile et l’opposition politique.Le service de presse du Conseil a diffusé, le 16 décembre, un communiqué suivant:

Compte tenu de la gravité de la situation en Biélorussie, le Conseil a renforcé ce jour les mesures restrictives imposées par l’UE à l’encontre des responsables de la répression qui continue d’être exercée contre la société civile, l’opposition politique et les médias indépendants en Biélorussie.

Le Conseil a ajouté deux personnes ayant participé au procès d’Ales Bialiatski, défenseur des droits de l’homme, à la liste des personnes faisant l’objet d’un gel des avoirs ou d’une interdiction de pénétrer sur le territoire de l’UE.

Cette liste comporte désormais 210 noms. Parallèlement, les avoirs de trois entités liées au régime restent gelés et les exportations vers la Biélorussie d’armes et de biens susceptibles d’être utilisés à des fins de répression interne sont interdites.

Les deux personnes ajoutées à cette liste sont le procureur Vladimir Saikouski et le juge de la court du district Pershamajski, Siarhei Bandarenko, qui a condamné Ales Bialiatski à 4,5 ans de prison.

 

 

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>