Déclaration commune de Catherine Ashton et de Hillary Rodham Clinton sur les préoccupations concernant les droits de l’homme au Bélarus à l’occasion de l’anniversaire de la répression du 19 décembre 2010

Déclaration commune de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union euroépenne, et de Hillary Rodham Clinton, Secrétaire d’État américaine, sur les préoccupations concernant les droits de l’homme en Biélorussie à l’occasion de l’anniversaire de la répression du 19 décembre 2010

Bruxelles, le 18 décembre 2011 :

Nous commémorons aujourd’hui le premier anniversaire du début de la répression brutale exercée par le gouvernement biélorusse à l’encontre de la société civile, de l’opposition politique et des médias indépendants.

Au cours des douze derniers mois, les autorités biélorusses ont emprisonné des manifestants pacifiques, réprimé des manifestations non violentes et se sont employées à faire taire les voix indépendantes. Des informations crédibles font également état de traitements dégradants et inhumains infligés à des prisonniers politiques. Un certain nombre d’entre eux ont été libérés, mais nous réitérons notre appel à la libération et à la réhabilitation immédiates de tous les prisonniers politiques, y compris les candidats à l’élection présidentielle Andreï Sannikov et Mikalaï Statkevitch, ainsi que le défenseur des droits de l’homme Ales Bialiatski.

Nous exprimons également notre vive préoccupation face aux nouvelles lois qui restreindront encore les libertés fondamentales des citoyens que sont les libertés de réunion, d’association et d’expression, et qui s’en prennent au soutien à la société civile.

Nous rappelons que l’amélioration des relations bilatérales que la Biélorussie entretient avec les États-Unis d’Amérique et l’Union européenne est subordonnée à des avancées, de la part du gouvernement biélorusse, dans la concrétisation des engagements pris dans le cadre de l’OSCE, ainsi que dans le respect des droits fondamentaux, de l’État de droit et des principes démocratiques.

Les États-Unis et l’Union européenne demeurent prêts à aider la Biélorussie dans les efforts qu’elle déploie pour s’acquitter de ces obligations.

 

 

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>