Le Centre de défense des droits de l’homme « Viasna » n’arrêtera pas son travail !

En dépit du jugement en appel rendu hier par le Tribunal de la ville de Minsk, qui a confirmé la condamnation du leader de « Viasna » Ales Bialiatski à quatre ans et demi d’emprisonnement, le Centre de défense des droits de l’homme « Viasna » va poursuivre ses activités dans ses locaux, à moins que ceux-ci ne soient saisis.

« Bien sûr, nous nous attendions à cette décision. Cependant, nous ne voyons aucune raison pour laquelle nos bureaux pourraient être saisis dans un futur proche. Et même s’ils venaient à être confisqués, nous nous efforcerions de reprendre nos activités ailleurs », a déclaré Vladimir Labkovitch, membre du conseil de « Viasna ».

Articles similaires

Mots clés:  

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>