Action de solidarité avec le centre Viasna à Prague : « les droits de l’homme expulsés »

Au matin du 6 février, des voitures transportant des meubles et des pancartes proclamant « Les droits de l’homme ont été expulsés » sont apparues près de l’entrée de l’ambassade du Bélarus en République tchèque, lançant une action de soutien au défenseur des droits de l’homme Ales Bialiatski et au Centre de défense des droits de l’homme Viasna.

Akcyja-vysialiennie-praha1

Des étagères, des tables, des ordinateurs, des lampes et un lavabo ont été déposés par les voitures sur le trottoir. Des affiches barrées de l’inscription « Expulsés ! » et « Liberté pour Ales Bialiatski ! » furent disposées sur l’amas de meubles. C’est ainsi que les organisateurs de cette action voulaient réagir au verdict prononcé à l’encontre d’Ales Bialiatski : quatre ans et demi d’emprisonnement dans une prison de haute sécurité et confiscation de ses biens (y compris l’appartement où sont situés les locaux du Centre de défense des droits de l’homme Viasna).

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>