Amnesty International: la situation des droits de l’Homme au Bélarus ne s’améliore pas

AI_violation des droits de l'Homme au Bélarus

L’organisation internationale de défense des droits de l’Homme n’a pas noté de changements dans la situation des droits de l’Homme au Bélarus.

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International dans son rapport de 2012 sur le Bélarus a insisté sur les points suivants : les atteintes aux droits des militants de la société civile, des défenseurs des droits de l’Homme, des journalistes, l’interdiction de la liberté d’expression, de réunion et d’association, la détention des prisonniers d’opinion et la prolongation de leurs peines pour avoir enfreint le règlement carcéral, déclare Radio Svoboda.

Le rapport indique qu’il reste au moins 4 prisonniers d’opinion derrière les barreaux, condamnés pour leur participation aux élections de 2010. Il s ‘agit de Nikolaï Statkevitch, Pavel Severinets, Dmitri Dachkevitch et Edouard Lobov. Le congrès évoque également le directeur du centre de défense des droits de l’Homme « Viasna », Ales Bialiatski, condamné à 4 ans et demi d’emprisonnement et auquel un procès en appel a été refusé en janvier 2012.

Le rapport note que les défenseurs des droits de l’Homme bélarusses sont confrontés à diverses formes de persécutions comme l’interdiction de quitter le territoire bélarusse tandis que durant l’année 2012, 15 défenseurs de droits de l’Homme, journalistes et activistes d’opposition ont été condamnés pour langage grossier dans des lieux publics.

Le chapitre consacré à la liberté d’association rappelle la liquidation par le tribunal bélarusse de l’organisation de défense des droits de l’Homme « Platforma» ainsi que l’article 193 du code pénal, en vigueur, qui interdit les activités des organisations non-enregistrées.

Le Bélarus a continué à entourer les exécutions des condamnés à mort d’un silence total, en n’avisant pas les proches de la date de l’exécution, en ne leur remettant pas le corps du condamnés et en ne leur indiquant pas le lieu de son inhumation, précise encore le rapport.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>