Le Parquet accuse un journaliste de Radye Svaboda de diffusion d’informations non objectives

Aleh Gruzdzilovich

Le 8 mai, le Parquet municipal de Minsk a remis un avertissement écrit officiel au journaliste de Radye Svaboda Oleg Grouzdilovitch. Le matin de ce jour, il a été convoqué par téléphone « pour vérifier certaines circonstances liées à une violation de la législation ».

Une fois sur place, Grouzdilovitch a appris, lors d’une conversation avec une responsable du Parquet, Natalia Joukovets, que sa convocation était due à ses enquêtes sur la surveillance du métro du Minsk ainsi qu’à son livre Qui a fait sauter le métro de Minsk.

À la veille de l’anniversaire de l’attentat, Oleg Grouzdilovitch a fait le tour du métro de la capitale en transportant un gros sac contenant un objet métallique. Par la suite, il a raconté dans un article les détails de sa journée, révélant que les agents de police ont examiné son sac dans certaines stations mais pas dans d’autres.

Grouzdilovitch a expliqué au service de presse de l’Association bélarusse des journalistes que Natalia Joukovets était intéressée par les circonstances de la préparation de son enquête, et qu’il avait accepté de répondre à ses questions, y compris par écrit.

« Une fois que j’ai donné mes réponses aux questions de la procureur, elle a sorti d’un tiroir de son bureau un avertissement rédigé et signé à l’avance, et me l’a remis. Ce document me signifiait que toute violation de la législation est inacceptable », a précisé O. Grouzdilovitch.

Dans ce document signé du premier adjoint du procureur de Minsk Vladimir Romanovski, le journaliste de Radye Svaboda Oleg Grouzdilovitch est accusé d’avoir enfreint une disposition de la « Loi sur les médias » (p. 34) : la diffusion d’informations non objectives et volontairement déformées.

Pour ce qui concerne le livre Qui a fait sauter le métro de Minsk, le Parquet estime que le journaliste y « met en doute l’objectivité des résultats officiels de l’enquête menée dans le cadre de l’affaire pénale ouverte suite à l’attentat commis dans le métro de Minsk. Il met également en question l’équité du système judiciaire bélarusse. »

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>