L’UE salue la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur le Bélarus

eu external action

L’Union européenne salue la résolution adoptée à Genève par le Conseil des droits de l’homme sur la situation des droits de l’homme au Bélarus. Cette résolution avait été présentée par l’Union européenne.

Les violations des droits de l’homme au Bélarus sont d’une nature systémique et systématique. Ces violations incluent des limitations imposées à la liberté d’expression, d’opinion, de réunion et d’association ; le harcèlement, l’intimidation et l’emprisonnement d’opposants politiques, de défenseurs de droits de l’homme, de journalistes et d’activistes ; ainsi que des allégations de tortures et de mauvais traitements en détention.

Le Bélarus est également le seul pays européen à encore appliquer la peine de mort. C’est pourquoi l’UE se félicite que la résolution adoptée aujourd’hui soulève tout spécialement cette question. L’UE est opposée au recours à la peine de mort dans tous les cas, et demeure particulièrement préoccupée par la prononciation de condamnations à mort au Bélarus, comme récemment par le Tribunal régional de Moguilev.

Eu égard à la situation déplorable des droits de l’homme au Bélarus, il était extrêmement important que le mandat du Rapporteur spécial, créé l’année dernière à l’initiative de l’Union européenne, soit prolongé d’une année supplémentaire. En dépit du manque de coopération de la part du gouvernement du Bélarus — une attitude que l’UE déplore et dont elle demande qu’elle soit radicalement modifiée —, le travail du Rapporteur spécial offre une importante source d’informations et d’expertise indépendante sur la situation des droits de l’homme au Bélarus.

Lire cet article en anglais

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>