Journaliste bélarusse Irina Khalip finalement remise en liberté

Communiqué de presse des Reporteurs sans frontières

Reporters sans frontières salue la libération d’Irina Khalip, corresondante pour le journal russe indépendant Novaïa Gazeta, décidée le 19 juillet 2013 par le tribunal du district de Partyzanski, dans la capitale bélarusse. La journaliste avait été condamnée à une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis, assortie d’une période probatoire de deux ans, le 16 mai 2011.

Le régime biélorusse a fait un petit pas en faveur de la liberté de l’information. Le tribunal a toutefois violé les procédures juridiques jusqu’au bout, en ne communiquant pas la date du procès aux journalistes, et ce pour les empêcher d’y assister. En outre, la juge Rita Chagraï, interdite d’entrée dans l’U.E., leur a interdit d’utiliser du matériel audio, photo et vidéo pour couvrir le procès”, a déclaré Reporters sans frontières.

Nous demandons encore une fois aux autorités de mettre un terme à toutes les poursuites – y compris judiciaires – dont font l’objet d’autres journalistes biélorusses, à l’image d’Andreï Pachobut, qui risque toujours trois ans de prison”, a poursuivi l’organisation.

Pendant plus de deux ans, Irina Khalip devait se présenter à un poste de police une fois par semaine. Elle ne pouvait pas quitter son appartement après 22h ou encore sortir de Minsk sans permission. “On m’a enlevé presque trois ans de ma vie”, a indiqué la journaliste. “Si quelqu’un pense que je suis maintenant une personne libre, c’est une erreur. Pendant deux ans, j’étais pratiquement assignée à résidence, et maintenant on attend de moi que je dise “merci” pour ne pas m’avoir emprisonnée.

Le Bélarus est 157ème sur 178 dans le classement mondial 2013 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières. Le président Loukachenko est reconnu depuis des années par l’organisation comme un “prédateur”, s’attaquant sans vergogne aux médias et journalistes indépendants.

 

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>