Ales Bialiatski a été autorisé à recevoir une courte visite de ses proches

Le 21 août, le directeur emprisonné du Centre de défense des droits de l’homme Viasna, Ales Bialiatski, a reçu la visite de son épouse Natalia Pintchouk et de sa sœur Olga.

Il s’agit de la première rencontre de deux heures que le défenseur des droits de l’homme a eue avec des membres de sa famille depuis décembre 2012.

Natalia Pintchouk rapporte qu’« Ales a dit qu’il se sentait bien. Il a le moral, mais on ne peut évidemment pas considérer que deux ans de détention dans une colonie pénitentiaire à Bobrouïsk constituent une situation normale ».

Le défenseur des droits de l’homme Ales Bialiatski continue de travailler à l’atelier de couture de la colonie. Il lit beaucoup et suit l’actualité dans les journaux. Pendant cette rencontre, il s’est informé de la vie de ses proches et de ses amis ainsi que de diverses autres nouvelles.

Rappelons que le 7 août dernier, là aussi après une longue interruption, le directeur emprisonné de Viasna avait fini par recevoir un colis alimentaire.

Entre mars et juin 2012, Ales Bialiatski a reçu trois blâmes, dont l’un a provoqué la suspension de son droit à recevoir des visites. En juin 2012, après ces trois blâmes, le défenseur des droits de l’homme a été classé dans la catégorie des « contrevenants récidivistes », ce qui a entrainé l’annulation de son droit à bénéficier de l’amnistie prononcée en 2012 à l’égard des personnes condamnées pour crimes économiques. En août 2012, il a reçu deux blâmes supplémentaires pour des infractions mineures au règlement de la colonie.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>