Médecin de Vitebsk, Igor Postnov, condamné à subir un traitement psychiatrique forcé

Video Igor Postnov

Igor Postnov, un medecin exerçant à l’hopital psychiatrique de Vitebsk, rapporte avoir été condamné à subir un traitement psychiatrique forcé.

Le Tribunal de district de Vitebsk a autorisé le 21 août son traitement « à la discrétion des médecins ». La décision de justice n’est pas encore entrée en vigueur, mais Igor Postnov a déclaré que l’hôpital psychiatrique régional de Vitebsk a déjà commencé à l’appliquer, rapporte le Centre de défense des droits de l’homme Viasna.

Igor Postnov affirme avoir subi contre son gré des injections de psychotropes. Il a été autorisé à passer un court appel téléphonique, explique Uladzimir Zhyhuloiu, journaliste indépendant à Vitebsk :

« Postnov a téléphoné, il m’a dit qu’il ne pouvait me parler qu’une minute. Il a affirmé avoir reçu des injections contre son gré. Notre conversation a pris fin après qu’il a dit les mots « honte à notre psychiatrie » ».

Igor Postnov avait l’intention de faire appel contre la décision de justice sur son traitement psychiatrique forcé. Il avait signé un contrat avec un avocat afin de déposer appel contre cette décision dans un délai de dix jours.

Des activistes de Vitebsk ont préparé un appel destiné au parquet régional demandant l’annulation de la décision du Tribunal de district de Vitebsk rendue par la juge Tatsiana Dehtsiarova. Ils ont rappelé dans une lettre collective que les droits constitutionnels d’Igor Postnov ont été violés pendant le procès : il n’a pas été amené au tribunal lors de son procès et n’a donc pas pu se défendre ; il n’a pas eu la possibilité de trouver un avocat afin de représenter ses intérêts devant la Cour ; son droit à un procès juste et son droit à se défendre ont été violés, de même que son droit à la libre expression.

Igor Postnov a été emmené à la seconde unité de l’hôpital psychiatrique le 16 août, quelques jours après qu’il a posté son message sur Internet (vidéo en russe). Il y critique le travail de certains établissements médicaux de la région et les actions des autorités régionales. Il y dit également avoir été menacé de subir un traitement psychiatrique forcé.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>