Les cartes postales destinées aux prisonniers politiques bélarusses retournées à l’expediteur

Les cartes postales destinées aux prisonniers politiques signées dans le cadre de la campagne « Liberté x2 » ne sont pas arrivées jusqu’à leurs destinataires

Le bureau du député européen Marek Migalski a reçu par retour de courrier un colis envoyé au Bélarus contenant plus d’une centaine de cartes postales de soutien aux prisonniers politiques Nikolaï Statkevitch et Dmitri Dashkevich. Radio Racyja rapporte que le colis portait un tampon indiquant « non autorisé ».

Il est à souligner que ce colis est revenu le jour même de la libération du leader du Front de la jeunesse, remarque le député européen Marek Migalski, initiateur de la campagne « Liberté x2 ».

- Une centaine de cartes postales envoyées aux détenus politiques nous ont été renvoyées du Bélarus. Ironiquement, ces cartes, dont certaines étaient adressées à Dachkevitch, nous sont arrivées le jour même de sa libération. Elles se trouvent dans notre bureau, et nous allons les renvoyer dans les prochains jours.

En un mois, plus de mille personnes du monde entier, dont le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslav Sikorski et les députés du Bundestag Bärbel Kofler et Uta Zapf, ont envoyé des cartes postales de soutien aux prisonniers politiques bélarusses dans le cadre de la campagne « Liberté x2 ».

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>