Troisième Forum des défenseurs des droits de l’homme bélarusses à Vilnius: le bilan de la FIDH

freeales-HRForum

Cette réunion, qui a eu lieu les 26 et 27 octobre 2013, a été organisée par les principaux groupes bélarusses de défense des droits humains [1], avec le soutien de plusieurs organisations internationales, parmi lesquelles la FIDH.

Le Forum a été ouvert par Taciana Reviaka, présidente de la Maison des droits humains bélarusse et membre du Conseil de Viasna, et par le président de la FIDH, Karim Lahidji. Dans son discours de bienvenue, Karim Lahidji a présenté l’histoire de la coopération de la FIDH avec la communauté bélarusse des défenseurs des droits de l’homme. Il a réitéré le soutien de la FIDH à la société civile bélarusse et rappelé le sort du célèbre défenseur et président du CDH Viasna, Ales Bialiatski, détenu dans une colonie pénitentiaire de Bobrouïsk depuis 2011. Bialiatski, qui avait été l’initiateur du premier Forum des défenseurs bélarusses en 2004, a récemment été réélu vice-président de la FIDH. Une chaise vide a été laissée pour lui pendant toute la durée du Forum.

Ce Forum a permis à quelque 25 organisations nationales et locales de discuter la situation des droits de l’homme prévalant dans le pays. Étaient représentées aussi bien des organisations de défense des droits humains au sens large que des groupes se concentrant sur des objectifs spécifiques, comme la protection des droits des personnes handicapées, des droits des personnes LGBT ou des droits environnementaux. Les participants ont discuté de diverses propositions relatives aux méthodes et aux moyens à employer pour renforcer la mobilisation face à la campagne de répression menée par les autorités depuis décembre 2010. Plusieurs ateliers ont été organisés pendant le weekend pour identifier les questions et les problèmes nécessitant des positions communes et pour décider des mesures à adopter en vue des prochaines actions et activités conjointes. Les participants se sont tous accordés sur une question-clé : la nécessité de poursuivre la mobilisation visant à soutenir le mandat du Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme au Bélarus.

forum-lahidji forum-chaise-vide-bialiatski

Malheureusement, un incident déplorable s’est produit quelques heures à peine avant le début de cette réunion, le 25 octobre, quand des dizaines de membres des services spéciaux bélarusses ont effectué des enregistrements vidéo des visages des défenseurs des droits humains qui prenaient le train pour Vilnius afin de prendre part au Forum. La FIDH considère que ces enregistrements visent, une fois de plus, à exercer des pressions psychologiques sur des membres de la société civile bélarusse.

Ce Forum a été le premier depuis la vague de répression déclenchée par le gouvernement après les protestations survenues au soir de l’élection présidentielle du 19 décembre 2010. Le premier forum s’était tenu à Minsk en 2004. Le deuxième, en septembre 2010, avait également dû être organisé à l’étranger, en Lituanie.

[1] le Centre de défense des droits de l’homme Viasna, le Comité Helsinki bélarusse, la Maison bélarusse des droits humains Barys Zvozskau, le Centre pour la transformation par le droit, l’Association bélarusse des journalistes, le Comité de protection des victimes de la répression Salidarnasc, le Centre de documentation bélarusse et l’Assemblée des ONG démocratiques bélarusses

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>