Ales Bialiatski a été élevé à la dignité de Citoyen d’Honneur de la ville de Paris

mayor of paris&son of ales bialiatski

Le 10 décembre, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a remis cette récompense symbolique au fils du prisonnier politique, Adam Bialiatski. La cérémonie a eu lieu lors d’un dîner solennel donné en l’honneur de la FIDH à l’Hôtel de Ville de Paris.

Le titre de Citoyen d’honneur de la ville de Paris a été attribué à Ales Bialiatski en octobre 2012 sur proposition du maire de Paris et à l’initiative du Conseil municipal du 11ème arrondissement de la capitale française.

Le mandat de Bertrand Delanoë touche actuellement à sa fin, et il est conscient que sa volonté de remettre cette récompense à Ales Bialiatski en mains propres ne pourra pas être réalisée. C’est pourquoi il a pris la décision de la remettre symboliquement au fils du prisonnier politique, le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme.

Plusieurs centaines d’invités ont assisté à la cérémonie, parmi lesquels des journalistes, des artistes et des représentants de la Commission française des droits de l’homme.

adam_bialiacki-fidh bialiatski-citoyen-honneur

Bertrand Delanoë connaît personnellement Ales Bialiatski et suit son destin avec beaucoup d’attention. Depuis l’arrestation du défenseur des droits de l’homme, la mairie de Paris a à de multiples reprises exprimé sa solidarité avec Ales Bialiatski, appelant sans relâche les autorités du Bélarus à le libérer de façon inconditionnelle et prenant une série de mesures symboliques, notamment en participant à la campagne de soutien organisée autour de sa personne.

Rappelons qu’en mai 2012 un portrait d’Ales Bialiatski a été accroché sur le parvis de la mairie du 11ème arrondissement de Paris. Le maire de la ville a également signé la nomination du défenseur des droits humains bélarusse au prix Nobel de la paix. En septembre de cette même année, à l’occasion du premier anniversaire de l’arrestation d’Ales, Delanoë lui a envoyé, dans sa colonie de Bobrouïsk, une lettre l’assurant de son soutien et de son profond respect.

« La citoyenneté d’honneur que les élus de la Ville de Paris ont décidé de vous attribuer à ma demande en 2012 est une marque forte de l’engagement de Paris et des Parisiens à vos côtés, tout comme votre portrait qui est affiché de manière permanente sur le parvis de la mairie du 11ème arrondissement.  soyez assuré que nous continuerons à unir nos forces à celles de la FIDH, dont vous être le vice-président, et à celles de tous les défenseurs du droit pour que vous puissiez recouvrer au plus tôt votre liberté », écrit le premier magistrat de la capitale dans cette lettre.    

En signe de reconnaissance, la FIDH a transmis au maire de Paris Bertrand Delanoë le récit littéraire fait par Ales Bialiatski de sa dernière visite à Paris, effectuée peu avant son arrestation, à l’occasion d’une session du Bureau international de la FIDH qui s’était tenue dans le bâtiment de l’Hôtel de Ville de la capitale. Le défenseur des droits humains a écrit ce texte après son incarcération.

mayor of paris&son of ales bialiatski   remise-citoyennete-honneuradam-paris adam

image-1
PHOTO : Guillaume BÜCK

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>