Catherine Ashton condamne fermement la dernière exécution qui a eu lieu au Bélarus

catherine-ashton

Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de la dernière exécution au Bélarus.

La Haute représentante condamne fermement l’exécution de Pavel Sialiun, condamné à mort en juin 2013.

La Haute représentante est consciente de la gravité des crimes pour lesquels il a été condamné. Néanmoins, elle ne croit pas que la peine capitale être justifiée, quel que soit le crime. L’Union Européenne est opposée à la peine capitale quelles que soient les circonstances. La peine de mort est considérée comme une punition cruelle et inhumaine qui ne parvient pas à avoir un effet dissuasif et constitue une négation inacceptable de la dignité et l’intégrité humaines.

La Haute représentante exhorte le Bélarus, seul pays d’Europe à appliquer encore la peine de mort à se joindre à un moratoire mondial sur la peine de mort, ce qui constituerait un premier pas vers l’abolition universelle.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>