L’opinion publique bélarusse sur les crimes et les punitions, y compris la peine de mort

En 2013, l’organisation non gouvernementale Penal Reform International a commandé une étude détaillée de l’opinion publique sur la criminalité, la punition et la peine de mort au Bélarus.

L’enquête a été effectué auprès de mille personnes par la société Satio, spécialisée dans les études de marché. Les résultats montrent que les opinions concernant la peine capitale sont plus variées et plus nuancées que ce qui est souvent affirmé, alors que les attitudes du public au sujet de la criminalité en général sont fortement affectées par la position sociale, le passé et les émotions des répondants.

Voici les principales conclusions :

1.    64 % seulement des personnes interrogées sont favorables à la peine capitale, ce qui représente une baisse notable par rapport aux résultats du référendum de 1996, quand 80 % des Bélarusses s’étaient prononcés en faveur de l’existence de cette mesure dans la législation.

2.    Les préoccupations relatives à la sécurité des personnes sont l’une des principales raisons du soutien à la peine de mort.

3.    Les trois quarts des répondants estiment que condamner un innocent était plus grave que d’innocenter un coupable.

Voir le texte intégral de l’étude en question en anglais

Articles similaires

Mots clés:  

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>