Le député au Parlement européen Marek Migalski n’a pas été autorisé à entrer au Bélarus

migalski-2

De même que le directeur de l’organisation suédoise de défense des droits humains Östgruppen Martin Uggla, le député au Parlement européen Marek Migalski n’a pas été autorisé à entrer au Bélarus, où se tient actuellement le championnat du monde de hockey sur glace, rapporte le Centre de défense des droits humains Viasna.

Dans la nuit du 12 mai, il a été débarqué à Brest d’un train en provenance de Varsovie au moment du passage de la douane.

Le député européen Marek Migalski, connu pour ses déclarations fortes sur la situation des droits humains au Bélarus, est un partisan déclaré de l’adoption de sanctions à l’égard du régime bélarusse. Il a notamment mené une campagne promouvant le boycott du championnat du monde de hockey sur glace tenu au Bélarus en raison des répressions dont l’opposition est victime dans ce pays.

Marek Migalski et ses collègues ont été retenus jusqu’au matin à la frontière bélarusse, dans l’attente du train qui allait les ramener en Pologne.

Rappelons que le 7 mai, le directeur de l’organisation suédoise de défense des droits humains Östgruppen Martin Uggla avait été empêché d’entrer au Bélarus. Le lendemain, il avait été expulsé du pays.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>