4 août : Ales Bialiatski appelle à soutenir la société civile du Bélarus

solidarity-day-civil-society-belarus-logoeng

Le 4 août se tiendra dans plusieurs pays la Journée de solidarité avec la société civile et le mouvement de défense des droits humains du Bélarus, organisée à la date anniversaire de l’arrestation du prisonnier politique récemment libéré Ales Bialiatski.

Cet événement a été initié en 2012 par une coalition d’organisations non gouvernementales de divers pays comme un acte de solidarité avec les forces de la société civile du Bélarus et de soutien moral aux défenseurs des droits humains et aux activistes civiques qui poursuivent leur travail dans ce pays.

« Tous les prisonniers politiques, moi compris, avons énormément apprécié la solidarité de nos collègues et de personnes que nous ne connaissions peu ou pas, qui nous ont soutenus par leurs lettres ou par l’organisation d’actions collectives, de rassemblements, de rencontres dans des ambassades et ainsi de suite… », confie Ales Bialiatski dans une interview aux initiateurs de cette Journée dont il juge la tenue extrêmement importante.

Appelant la communauté internationale à continuer de soutenir la société civile bélarusse, le défenseur des droits humains constate que la situation dans laquelle les activistes des organisations non gouvernementales essaient de faire leur travail reste très compliquée. Il souligne que de nombreuses organisations travaillent sans avoir été officiellement enregistrées — or cela est passible de poursuites selon le Code pénal de la République du Bélarus.

Aujourd’hui, Ales Bialiatski fonde de grands espoirs sur des initiatives de jeunesse. « Les initiatives lancées par des jeunes, souvent de façon informelle, dans les domaines de la culture, de l’écologie, de la défense des droits humains, constituent une tendance nouvelle apparue alors que j’étais en prison. J’espère que ces initiatives vont continuer de se développer et contribueront à renforcer et à vitaliser la société civile bélarusse. »

Réitérant l’expression de sa gratitude pour la solidarité qui lui a été témoignée, Ales Bialiatski appelle les fondateurs de la Journée du 4 août et tous leurs camarades à ne jamais perdre leur optimisme.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>