Nikolaï Statkevitch : un quatrième anniversaire en prison

svabodu_statkievichy

Le prisonnier politique Nikolaï Statkevich a aujourd’hui 58 ans. Il s’agit déjà du quatrième anniversaire que l’ancien candidat à l’élection présidentielle bélarusse passe derrière les barreaux.

Marina Adamovich, l’épouse de Statkevich, a déclaré à BelaPan qu’il est très difficile de transmettre des vœux au détenu.

« Formellement, le droit à la correspondance n’est pas limité en prison. Tout dépend des actions de l’administration pénitentiaire et de ceux qui lui donnent des ordres. Jusqu’à dernièrement, la situation en matière de correspondance était à peu près correcte. Mais depuis fin juin, et tout au long du mois de juillet, une lettre sur deux lui a été remise », a-t-elle souligné.

La législation autorise Adamovich à rendre une visite  personnelle à Statkevich deux fois par an au maximum, chaque fois pour deux heures tout au plus. Leur dernière entrevue a eu lieu le 27 juin, la prochaine ne pourra se tenir avant le 27 décembre.

« Ces possibilités sont restreintes par les règles de la prison. Il n’est pas autorisé à recevoir un colis ou un paquet supplémentaire à l’occasion de son anniversaire ; il ne nous reste donc qu’à écrire des lettres. Il y a deux ans, nous avons essayé de lui transmettre nos vœux par la radio, car j’avais appris que Nikolaï avait un poste de radio dans sa cellule. Nous avons réussi cette fois-là, mais par la suite mes vœux et ceux de ses amis ne sont plus passés », a expliqué l’épouse du prisonnier.

Adamovich a ajouté qu’elle s’était plainte à plusieurs reprises de la non-remise du courrier destiné à son mari.

Dans ses lettres, Statkevich ne se plaint de rien

« Depuis son incarcération, il n’a connu que deux cellules. La première était une cellule de transit dans une maison d’arrêt. En violation de toutes les normes existantes et imaginables, il y a été détenu presque neuf mois. C’est une cellule qui ne doit pas être employée pour y détenir des personnes de façon permanente : les cellules de détention doivent avoir un sol en bois, des murs clairs, etc. Or Nikolaï a passé tout ce temps dans ce véritable sac de béton. Ce n’est que lorsque le plâtre a commencé à tomber qu’il a été transféré dans une autre cellule. Actuellement, il est détenu dans une cellule située quelque part au dernier étage. En ce moment, il y est seul », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, Adamovich a récemment appris que « en violation de la loi, cette cellule a des murs sombres, alors que le règlement intérieur stipule que ce ne doit pas être le cas. D’après Nikolaï, la cellule est relativement vaste, car il ne s’agit pas d’une cellule individuelle. »

Rappelons qu’en mai 2011 le tribunal de l’arrondissement Léninski (Minsk) a jugé Nikolaï Statkevich coupable d’organisation de troubles de masse le jour de l’élection présidentielle du 19 décembre 2010 et l’a condamné à six ans d’emprisonnement.

L’homme politique a purgé le début de sa peine à la colonie N°17 de Chklov, mais en janvier 2012 ses conditions de détention ont été durcies et il a été transféré à la maison d’arrêt de Mahuileu. L’administration de la colonie de Chklov a estimé que Statkevich ne s’était pas engagé sur la voie de la rédemption, ne faisait pas les efforts nécessaires en vue d’obtenir une libération conditionnelle anticipée et avait l’intention, une fois sa peine purgée, à reprendre un mode de vie criminel. Adamovich explique que le prétexte formel de ces accusations a été l’absence sur l’uniforme de Statkevich d’une étiquette indiquant son matricule de détenu, ainsi que le fait qu’il n’avait pas inscrit ses mouchoirs en papier sur la liste de ses effets personnels.

Nikolaï Statkevich est le seul candidat à l’élection présidentielle de 2010 à encore se trouver en détention. On lui a proposé à de nombreuses reprises d’adresser une demande en grâce à Loukachenko, mais il a toujours catégoriquement refusé de le faire.

Source : naviny.by

Articles similaires

Mots clés:  

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>