Ales Bialiatski : la société civile est sortie du pic de déception qu’elle avait ressentie après le 19 décembre 2010

vicebsk-ales-srebra-7

Le directeur du Centre des droits humains Ales Bialiatski a eu une série de rencontres dans plusieurs villes de province — Maladzechna, Vitebsk, Orcha, Smorgon, Grodno et Mogilev. Le but principal de ces déplacements était de présenter son livre « Іrtutnae srebra zhytstsya » écrit alors qu’il était détenu dans la colonie de Bobruisk.

Ces réunions se sont tenues dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Ales Bialiatski explique que pour lui il était très intéressant et très important de sentir l’atmosphère qui règne actuellement dans les communautés régionales en dehors de Minsk. Ses impressions sont très positives : « Je ne vois pas de confusion, je ne constate pas de pessimisme général. Je vois qu’il y a toujours dans les régions des militants, des activistes des droits humains, des représentants de diverses organisations sociales qui viennent à ces réunions, qui sont prêts à travailler, en dépit des difficultés. »

L’ancien prisonnier politique a souligné qu’aucune des réunions annoncées n’a été annulée et qu’elles se sont toutes déroulées comme prévu. « Cela montre qu’il est possible de faire du travail civique, de propager les idées des droits humains, de dialoguer franchement avec les gens. Nous devons utiliser cette possibilité », estime Ales Bialiatski.

« Ce livre, c’est une partie de ma vie : il reflète à la fois la vie qui y est décrite et la vie qui était la mienne au moment de l’écrire. Deux en un, en quelque sorte »,  a déclaré Ales Bialiatski. « C’est pourquoi ces récits et leur diffusion m’importent tout spécialement. »

Selon le militant des droits humains, dans la première moitié de 2011, l’opinion publique était très sombre et pessimiste ; mais maintenant cette période est passée et la société civile bélarusse est sortie de la frustration immense qu’elle avait éprouvée après la dernière élection présidentielle. La prochaine élection présidentielle au Bélarus est pour bientôt : Ales Bialiatski estime qu’il faudra sortir de cet épisode avec des pertes minimales et d’éviter de nouveaux coups durs afin de ne pas sombrer à nouveau dans la frustration.

Articles similaires

Laisser une réponse

Vous pouvez utilisez ces balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>