A PROPOS DU SITE

Au Bélarus, les défenseurs des droits de l’Homme et les représentants de la société civile se trouvent dans une situation particulièrement difficile. Leur sort a tout spécialement attiré l’attention internationale en décembre 2010, quand le mouvement de protestation contre les résultats de l’élection présidentielle a été sévèrement réprimé par les autorités. De nombreuses personnes ont été arrêtées, harcelées, battues (voir le rapport de la FIDH Bélarus : les restrictions des droits civils et politiques des citoyens bélarusses survenues après les élections présidentielles de 2010).

Au moment où ces lignes sont écrites, au moins onze personnes — dont Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et directeur du Centre de défense des droits de l’homme Viasna — sont considérées comme des prisonniers politiques.

Au-delà du caractère exemplaire de cette affaire, le cas d’Ales Bialiatski se révèle un symbole des persécutions permanentes des autorités bélarusses à l’encontre des représentants de la société civile en général et des défenseurs des droits de l’homme en particulier.

Notre site s’attache à faire connaître la lutte de la société civile bélarusse, les démarches entreprises au niveau international pour mettre fin à son harcèlement ainsi qu’à informer ses lecteurs sur ce qui est encore possible à faire.

Notre site, créé quelques jours après l’arrestation d’Ales Bialiatski, continue également à suivre l’évolution de ses conditions de détention et à couvrir la campagne internationale appelant à sa libération immédiate.

En savoir plus sur la nouvelle version de ce site

A propos d’Ales Bialiatski

Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et directeur du Centre de défense des droits de l’homme Viasna, a été condamné le 24 novembre 2011 à quatre ans et demi de réclusion dans une colonie pénitentiaire à régime sévère pour ses activités de défense des droits de l’homme. Il est emprisonné depuis le 4 août 2011 mais, même derrière les barreaux, il continue de subir une pression incessante.

Article Wikipédia dédié à Ales Bialiatski

Les nouvelles d’Ales Bialiatski

À propos de la FIDH

La FIDH est une ONG internationale regroupant 164 ONG de défense des droits de l’homme actives dans plus de cent pays. Elle défend tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, tels qu’ils sont énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Elle inscrit son action dans le champ juridique et politique afin de renforcer les instruments internationaux de protection des droits humains et de veiller à leur application.

Les priorités de la FIDH sont les suivantes : protéger et soutenir les défenseurs des droits humains ; défendre et promouvoir les droits des femmes, les droits des migrants, l’administration de la justice et la lutte contre l’impunité ; renforcer le respect envers les droits de l’homme dans le contexte de la mondialisation ; et mobiliser la communauté des États.

La FIDH utilise une large gamme de moyens d’intervention qui ont fait leurs preuves : réactions urgentes publiques ou confidentielles ; missions internationales d’enquête, d’observation judiciaire et de défense ; dialogue politique, plaidoyer, contentieux, campagnes de sensibilisation.

Plus d’information sur les activités de la FIDH