Actions de soutien

Libereco a lancé une petition en ligne pour demander une amnistie spéciale à l’occasion du Campionnat mondial de hockey au Bélarus

libereco-amnesty-politprisoner

L’organisation de défense des droits de l’Homme Libereco demande aux autorités bélarusses une amnistie spéciale à l’occasion du Championnat du Monde de Hockey sur glace.

A l’occasion des Championnats mondiaux de Hockey qui auront lieu au Bélarus en mai, les défenseurs des droits de l’Homme et les parlementaires ont demandé une amnistie spéciale au Président bélarusse Lukashenka afin de libérer tous les prisonniers politiques et ont lancé une pétition en ligne pour appuyer cette demande.

Pour plus d’information sur cette initiative, voir, en anglais, le communiqué de presse publié par Libereco.

Lire la suite

Ales Bialiatski a reçu le prix de Défenseur des droits civils de l’année 2014

SAMSUNG

Le directeur du CDH Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme Ales Bialiatski est devenu le lauréat du prix « Défenseur des droits civils de l’année ». Lors d’une cérémonie solennelle tenue le 4 avril à Stockholm, l’organisation de défense des droits humains Civil Rights Defenders a remis le prix à son épouse Natalia Pinchuk et à ses amis et collègues du CDH Viasna Valiantsin Stefanovich, Vladimir Labkovich et Tatsiana Reviaka.

En annonçant le nom du « Défenseur des droits civils de l’année 2014 », Civil Rights Defenders a souligné qu’Ales Bialiatski avait consacré plus de trente ans de sa vie à un combat sans répit pour la démocratie et les droits humains, d’abord en URSS puis au Bélarus.

« Ales...

Lire la suite

Front Line Defenders mène une campagne olympique en soutien des défenseurs des droits humains

front_line-sochi2014

« Droits. Risques. Changements ! » : c’est sous ce slogan que l’organisation internationale Front Line Defenders mène une campagne visant à attirer l’attention sur les défenseurs des droits humains persécutés d’Europe de l’Est et d’Asie centrale. Parmi les douze noms mis en avant, on retrouve celui d’Ales Bialiatski, le directeur du Centre de défense des droits de l’homme Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme.

La campagne a été lancée sur Internet et via les réseaux sociaux au moment de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi. Dans la liste de Front Line Defenders, le nom du prisonnier politique bélarusse voisine avec ceux de ses collègues : Stefania Kulaeva (Russie), Evgeny Vitishko

Lire la suite

Ales Bialiatski reçoit des lettres de solidarité en provenance de la planète entière

Depuis un mois, Ales Bialiatski s’efforce de répondre aux lettres et aux vœux dont une nouvelle fournée est arrivée lors des fêtes de fin d’année. Une partie de ces courriers proviennent de Bélarusses résidant dans des pays lointains.

La semaine dernière, une carte postale en provenance de Sydney (Australie) est arrivée à la colonie de Bobrouïsk — « la carte postale du bout du monde », a écrit Ales dans une lettre à ses camarades de Viasna.

Lire la suite

Nabil Rajab a écrit une lettre à Ales Bialiatski

afisha_fidh

Nabil Rajab, directeur du Centre bahreïni des droits de l’homme et secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), emprisonné à Bahreïn, a écrit une lettre à son collègue bélarusse du Bureau international de la FIDH, le prisonnier politique Ales Bialiatski.

Mon collègue, mon ami, mon très cher frère Ales !

C’est Nabil Rajab qui t’écrit. Je t’écris depuis ma prison à Bahreïn. Je sais que l’homme remarquable que tu es se trouve actuellement en détention, parce que tu refuses de t’accommoder de l’injustice du monde. Les autorités bélarusses ont puni tous les habitants du pays en t’enlevant à eux, et c’est terriblement triste...

Lire la suite

Ales Bialiatski a été élevé à la dignité de Citoyen d’Honneur de la ville de Paris

mayor of paris&son of ales bialiatski

Le 10 décembre, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a remis cette récompense symbolique au fils du prisonnier politique, Adam Bialiatski. La cérémonie a eu lieu lors d’un dîner solennel donné en l’honneur de la FIDH à l’Hôtel de Ville de Paris.

Le titre de Citoyen d’honneur de la ville de Paris a été attribué à Ales Bialiatski en octobre 2012 sur proposition du maire de Paris et à l’initiative du Conseil municipal du 11ème arrondissement de la capitale française.

Le mandat de Bertrand Delanoë touche actuellement à sa fin, et il est conscient que sa volonté de remettre cette récompense à Ales Bialiatski en mains propres ne pourra pas être réalisée. C’est pourquoi il a pris la décision de la remettre symboliquement au fils du prisonnier politique, le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme.

Lire la suite

La FIDH, l’Organisation mondiale contre la torture et le CDH Viasna soutiennent la gay pride de Minsk 2013

minskpride2013

La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et le Centre de défense des droits humains Viasna ont soutenu l’action pour la tolérance envers la communauté LGBT du Bélarus « Gay pride de Minsk 2013 ».

« Au nom du Conseil du CDH Viasna, je me joins à cette pétition, car la diffusion des idéaux de tolérance occupe une place importante dans nos activités de défense des droits humains. Les principes d’égalité et d’interdiction de toute discrimination sont les principes de base sur lesquels reposent les idéaux des droits humains. Le principe de non-discrimination est également l’un des principes de base de la liberté de rassemblement...

Lire la suite

Solidarité des prisonniers : Bahreïn – Bélarus

afisha_fidh

Nabil Rajab, directeur du Centre bahreïni des droits de l’homme et secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), actuellement incarcéré à Bahreïn, transmet un message de solidarité à son collègue bélarusse du Bureau international de la FIDH, le prisonnier politique Ales Bialiatski.

Le 2 décembre, le jour où la justice bahreïnie a rejeté sa demande de libération anticipée (dont il devrait bénéficier selon la législation nationale, puisqu’il a purgé plus des trois quarts de sa peine), Nabil a pu téléphoner au secrétariat international de la FIDH, depuis la prison « Jaw » où il est détenu, et dire qu’il était profondément préoccupé par le sort d’Ales...

Lire la suite

Forum des droits de l’Homme bélarusse : Ales Bialiatski a demandé de lui réserver une place vide

forum_chaise-ales

Le IIIe forum de défense des droits de l’Homme bélarusse, qui s’est déroulé à Vilnius le 26 et 27 octobre, a réuni les représentants des organisations de défense des droits de l’Homme bélarusses ainsi que des structures étrangères et internationales.

A l’ordre du jour du forum figurent la discussion de la situation des mouvements de défense des droits de l’Homme, la condition des droits de l’Homme au Bélarus et dans l’espace postsoviétique ainsi que la stratégie d’action possible pour les défenseurs des droits de l’Homme, rapporte Radio Svaboda.

A l’ouverture du forum, Tatsiana Raviaka, membre du centre des droits de l’Homme « Viasna », a noté que le mouvement de défense des droits de l’Homme au Bélarus se développe et s’agrandit...

Lire la suite

Mylène Farmer a signé une pétition contre la peine de mort au Bélarus

Mylene Farmer

Le 24 octobre, une semaine avant sa venue à Minsk, où Mylène Farmer présentera au public son nouveau show intitulé « Timeless », elle a signé la pétition de la campagne «Les défenseurs des droits humains contre la peine de mort au Bélarus».

La célèbre chanteuse française n’est pas restée indifférente à l’appel que lui ont adressé la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’homme) et le Centre de défense des droits humains Viasna. Dans ce courrier, les défenseurs des droits humains l’ont informée du problème de la peine de mort au Bélarus, qui est le dernier pays de l’espace européen où la peine capitale est encore appliquée.

« Aussi ne connaitrait il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste, que celui-là : concourir à l’aboli...

Lire la suite