Réactions internationales

Štefan Füle, Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, a répondu à la lettre des participants du Forum de la société civile du Partenariat Oriental

Štefan Füle, Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, a répondu à la lettre envoyée par les participants du Forum de la société civile du Partenariat Oriental en soutien d’Ales Bialiatski.

reponse_Stefan_Fule_lettre_Civic_Society_Forum.pdf
Download this file

Retour

 

Lire la suite

Lettre du président de la CNCDH à Alain Juppé, Ministre d’Etat, Ministre des affaires étrangères et européennes

Le président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme a envoyé une lettre à Alain Juppé, Ministre d’Etat, Ministre des affaires étrangères et européennes, pour demander que la France se mobilise davantage sur le cas d’Ales Bialiatski.

Lettre_CNCDH_a_A.Juppé_15092011.pdf
Download this file

Retour

Lire la suite

Dans sa résolution, le Parlement Européen appelle à la libération immédiate et inconditionnelle d’Ales Bialiatski

Biélorussie : arrestation du défenseur des droits de l’homme Ales Bialiatski

Les députés expriment leurs vives inquiétudes face à la détérioration de la situation concernant les défenseurs des droits de l’homme en Biélorussie. Ils condamnent fermement la récente arrestation et les allégations dont fait l’objet Ales Bialiatski, président du Centre pour les droits de l’homme « Viasna », et le non-respect, par les autorités biélorusses, des droits fondamentaux que sont les libertés de réunion et d’expression.

Etant donné la répression sans précédent dont est victime la société civile biélorusse depuis les élections présidentielles de décembre 2010, les députés estiment que les poursuites pénales engagées à l’encontre de Ales Bialiatski ont une motivation politique visant à l’empêcher...

Lire la suite

Ministre des affaires étrangères de la Tunisie, Mohamed Mouldi Kefi, s’est porté caution morale pour la libéralisation conditionnelle d’Ales Bialiatski

J’ai appris avec inquiétude et préoccupation l’arrestation injustifiée de M.Ales Bialiatski, directeur du Centre des Droits de l’Homme « Viasna » et Vice-Président de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH)

La Tunisie, fermement attachée aux valeurs de démocratie, des droits de l’homme et des libertés fondamentales, principes qui ont constitué le ferment de la révolution de « la liberté et la dignité », appelle à la libération du défenseur des droits de l’homme M.Ales Bialiatski.

Mohamed Mouldi Kefi s’est également porté caution morale pour la libération conditionnelle d’Ales Bialiatski.

xodatajlstvo.pdf
Download this file

14 Septembre 2011

Retour

Lire la suite

Thomas Hammarberg, Commissaire du Conseil de l’Europe: Les défenseurs des droits de l’homme réprimés par leurs gouvernements ont besion de la solidarité de toute l’Europe.

La répression contre les défenseurs des droits de l’homme se poursuit inexorablement au Bélarus. Début août, Ales Bialiatski, directeur du centre des droits de l’homme « Viasna » et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), a été arrêté. Il se trouve toujours en détention provisoire. Des militants qui avaient manifesté pour obtenir sa libération ont été convoqués par la police et l’un d’eux attend d’être jugé.

Cela fait des années que « Viasna » est en première ligne dans la lutte pour les droits de l’homme au Bélarus...

Lire la suite

Audronius Ažubalis, Président en exercice de l’OSCE, Ministre des affaires étrangères Lithuanien

J’appelle les autorités à libérer immédiatement et sans conditions tous les prisonniers politiques et militants de la société civile. Le Bélarus doit respecter ses engagements pris dans le cadre de l’OSCE en matière de droits de l’Homme et de libertés fondamentales, réaffirmés au plus haut niveau lors du Sommet de l’OSCE à Astana en Décembre 2010

Retour

Lire la suite

Jerzy Buzek, président du Parlement Européen

« C’est avec une vive inquiétude que j’apprends que les autorités biélorusses continuent de harceler les personnes qui luttent pour leurs droits fondamentaux. Les arrestations en pleine rue nous rappellent le sombre passé communiste que nous ne souhaitons plus jamais voir se reproduire. Au XXIe siècle, ce genre de fait est inacceptable sur notre continent.

Je prie instamment les autorités biélorusses de libérer M. Ales Bialatski et les autres prisonniers politiques injustement détenus. Ces mesures de répression pousseront les gens à se rassembler et à s’unir pour parvenir à l’objectif ultime, à savoir la liberté. Le changement finira aussi par s’opérer en Biélorussie, tout comme il a eu lieu dans les pays d’Afrique du Nord ».

Retour

Lire la suite

M. Bertrand DELANOË, Maire de Paris

Je tiens à exprimer ma plus vive préoccupation à la suite de l’arrestation d’Aliaksandr Bialiatski, Vice-président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Président du Centre de défense des Droits de l’Homme « Viasna » au Bélarus.

Malgré les menaces des autorités bélarusses, cet homme de courage s’est battu quotidiennement pour la défense des Droits de l’Homme dans son pays sans relâche, et ceci en risquant sa vie.

Au nom de Paris, marquée par son attachement indéfectible au respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales dans le monde, j’exprime mon entière solidarité envers Aliaksandr Bialiatski et j’appelle les autorités du Bélarus à sa libération immédiate et sans condition.

1 septembre 2011

Retour

Lire la suite

Le rapporteur de la Commission parlementaire de l’OSCE a appelé les autorités bélarusses à libérer Ales Bialiatski

Matteo Mecacci, rapporteur de la Commission parlementaire de l’OSCE sur la Démocratie, Droits de l’Homme et questions humanitaires a appelé les autorités bélarusses à libérer Ales Bialiatski :

Il est intolérable qu’en plein cœur de l’Europe des activistes de la société civile subissent des poursuites pénales. Bialiatski a été arrêté sans fondement et il doit être immédiatement libéré.

 

Lire la suite

Ravina Shamdasani, Porte parole de la Haut Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, au nom de Rupert Colville

Nous appelons les autorités à garantir en toute circonstances l’intégrité physique et psychologique de Bialiatski et de tous les droits de l’Homme aux Bélarus.

Retour

Lire la suite