Réactions internationales

Le directeur de l’OSCE: le défenseur des droits humains bélarusse doit être libéré

osce-odihr

Varsovie, 25 novembre 2013 – L’ambassadeur Janez Lenarčič, directeur du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme de l’OSCE (ODIHR), a rappelé aujourd’hui aux autorités bélarusses les appels précédents des présidents en exercice de l’OSCE en faveur de la libération du défenseur des droits humains Ales Bialiatski, condamné en 2011 pour fraude fiscale, et a joint sa voix aux leurs, qualifiant l’affaire Bialiatski de violation des engagements pris par le Bélarus dans le cadre de l’OSCE.

Soulignant que ce dimanche marquait le deuxième anniversaire de la condamnation de Bialiatski, Lenarčič a mis en évidence l’importance de l’affaire Bialiatski tout en faisant part de sa préoccupation à propos de la situation globale des défenseurs des droits de...

Lire la suite

Les défenseurs des droits de l’Homme: l’UE doit rendre publiques les règles d’annulation des sanctions visant certains fonctionnaires bélarusses

Fin octobre, l’Union européenne a apporté des changements à la liste des fonctionnaires bélarusses faisant l’objet d’interdictions de vis. 

Le Conseil de l’UE a décidé d’annuler les sanctions visant les actifs de l’homme d’affaires proche du régime Vladimir Peftiev. Il s’agit des compagnies « Delovaia set », « Sistemy investitsii i innovatsii », Sen-Ko », « BT-Invest » et « Technosoiuzpribor ».

Par ailleurs, l’UE a annulé les interdictions d’entrée sur son territoire qui visaient les personnalités suivantes : Alexandre Dranitsa (procureur militaire), Anatoly Dudkin (procureur pour les questions des transports), Olga Komar (ancien juge du trobunal du district Frounzenski de Minsk), Nikolai Kulik (ancien procureur), Nikolai Kupriyanov (ancien procur...

Lire la suite

L’assemblée générale de l’ONU a examiné le rapport sur la situation des droits de l’Homme au Belarus

Haraszti-rapport-droits-homme-belarus

Le 28 octobre 2013 à l’Assemblée générale de l’ONU à New-York a eu lieu la présentation du rapport du Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’Homme au Belarus, Miklos Haraszti, ainsi qu’une discussion avec les membres des délégations nationales.

Le représentant de la délégation bélarusse a à nouveau déclaré lors de son discours que le Belarus ne reconnaît pas le mandat du Rapporteur spécial ni par conséquent son rapport et refuse donc de coopérer avec lui. Le représentant bélarusse a déclaré que son pays considère la création du mandat du Rapporteur spécial pour le Belarus comme une tentative de la part de l’Union Européenne de faire pression sur un pays qui mène une politique indépendante...

Lire la suite

L’Union européenne a prolongé les sanctions visant le Bélarus

ConsiliumHeader

Le 29 octobre, l’Union européenne a prorogé les sanctions contre le Bélarus.

« Conformément à son rapport annuel, le Conseil a prorogé les mesures restrictives de l’Union européenne à l’égard du Bélarus jusqu’au 31 octobre 2014 — proclame le communiqué du service de presse du Conseil de l’UE. — Cela est dû au fait que certains prisonniers politiques n’ont toujours pas été libérés, que les prisonniers politiques libérés n’ont pas été réhabilités et qu’aucune amélioration n’a été constatée au Bélarus dans le domaine du respect des droits humains, de l’état de droit et de l’application des principes démocratiques. »

Ce communiqué indique également que l’UE poursuivra envers le Bélarus une politique d’interaction critique visant à gara...

Lire la suite

Conseil de l’Europe et l’UE appellent les autorités du Bélarus à abolir la peine de mort

European Day against the Death Penalty

Déclaration conjointe Conseil de l’Europe/UE

Strasbourg, 09.10.2013 –Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe Thorbjørn Jagland et la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Catherine Ashton ont publié une déclaration conjointe à l’occasion de la 7e Journée européenne contre la peine de mort (10 octobre).

Ils y réaffirment leur ferme opposition à la peine capitale, soulignant qu’elle est inhumaine autant que cruelle sans pour autant être dissuasive.

Encouragés par l’élan croissant en faveur d’une abolition mondiale de la peine de mort, ils déclarent toutefois que la reprise des exécutions dans divers pays et les voix qui  – y compris en Europe – s’élèvent en faveur de la peine capitale montrent qu’il faut e...

Lire la suite

Rapporteur spécial de l’ONU appelle le Belarus à prononcer un moratoire sur la peine de mort

UN-special-rapporteur-Belarus

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Belarus, Miklos Haraszti, a exhorté mercredi le gouvernement de ce pays à prononcer un moratoire sur la peine de mort en attendant qu’une réforme pénale puisse y mettre fin.

Le Belarus est en effet le seul pays européen qui continue d’appliquer la peine de mort pour certains crimes en temps de paix.

« Je suis profondément déçu du fait que les tribunaux continuent de condamner à la peine de mort », déclare M. Haraszti dans un communiqué de presse. Le 18 septembre, la Cour suprême de Belarus a confirmé la peine capitale prononcée contre Pavel Selyu, accusé d’un double meurtre et de vol de documents et condamné à mort le 12 juillet.

En 2013, deux autres individus ont été condamnés à mort par ...

Lire la suite

Le dialogue entre l’APCE et le Bélarus doit demeurer soumis à conditions de libération des prisonniers politiques

PACE

La Commission des questions politiques et de la démocratie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« La Commission se félicite de la décision de l’Assemblée de décerner le tout premier Prix des droits de l’homme Václav Havel, qui récompense des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme, à un militant bélarusse des droits de l’homme, Ales Bialiatski, symbole à ses yeux des tous les défenseurs des droits de l’homme qui subissent la répression au Bélarus.

A l’issue d’une audition tenue à Strasbourg le 2 octobre en présence de Natallia Radzina, rédactrice en chef du site d’information bélarusse Charter97.org et de Aliaksandr Lahviniec, Vice-Président du Mouvem...

Lire la suite

Déclaration des 15 membres du Parlement européen en soutien d’Ales Bialiatski et de la société civile au Bélarus

Déclaration Conjointe des 15 membres du Parlement européen à l’occasion de la Journée Internationale de Solidarité avec la Société Civile et le Mouvement des Droits de l’Homme au Bélarus du 4 août 2013 :

« Les derniers rapports et déclarations des défenseurs des droits de l’Homme bélarusses démontrent que la situation des droits de l’Homme au Belarus continue de se détériorer.

Au moins 12 prisonniers politiques sont toujours derrière les barreaux, y compris un candidat à la présidence, Mikalai Statkevich, le chef du centre de défense des droits de l’Homme « Viasna », Ales Bialiatski, et un leader d’une organisation de jeunesse d’opposition Front Jeune, Zmitser Dashkevich. Le 1er juillet 2013, Andrei Haidukou, un autre représentant de l’opposition bé...

Lire la suite

Miklos Haraszti appelle gouvernement bélarusse à liberer Ales Bialiatski et à cesser de persécuter les défenseurs des droits de l’Homme

UN-special-rapporteur-Belarus

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Bélarus Miklos Haraszti a appelé le gouvernement bélarusse à libérer et réhabiliter « immédiatement et sans conditions » le défenseur des droits de l’Homme Ales Bialiatski. « La détention de M. Bialiatski est un symbole de la répression contre les défenseurs des droits de l’Homme », a-t-il déclaré.

Deux ans auparavant, le 4 août 2011, M.Bialiatski, Président du centre de défense des droits de l’Homme Viasna, a été arrêté dans la capitale bélarusse, Minsk, et accusé d’« évasion fiscale ». Il a ensuite été condamné à quatre ans et demi d’emprisonnement avec confiscation de tous ses biens, y compris les actifs détenus par d’autres personnes...

Lire la suite

Assemblée Parlementaire de l’OSCE appelle le Bélarus à liberer les prisonniers politiques

PA OSCE Istanbul declaration on Belarus

Réunie en 22-ème session annuelle à Istambul du 29 juillet au 3 aout 2013, l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE a adopté une résolution sur le Bélarus et a appelé les autorités de ce pays à libérer tous les prisonniers politiques.

RESOLUTION SUR LE BELARUS

1.    Rappelant les résolutions sur le Bélarus adoptées par l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, de même que la déclaration conjointe du Groupe de travail ad hoc de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE sur le Bélarus et de la délégation de l’Assemblée nationale bélarusse sur la coopération future signée en 2004 (Edinbourg),
2...

Lire la suite