Réactions internationales

Le Conseil de l’UE a suspendu l’interdiction de visa visant le ministre bélarusse des Affaires étrangères

L’interdiction de visa visant Vladimir Makeï est suspendue aussi longtemps qu’il occupera le poste de ministre des Affaires étrangères du Bélarus.

C’est ce qu’annonce la décision du Conseil de l’UE publiée le 25 juin dans le Journal officiel de l’Union européenne. Le document souligne cependant que cette décision peut être réexaminée si le Conseil de l’UE estime que les objectifs n’ont pas été atteints.

Rappelons que la décision de suspendre l’interdiction de visa de Makeï a été prise le 24 juin lors d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Luxembourg...

Lire la suite

Miklos Haraszti appelle les autorités du Bélarus à cooperer pour améliorer la situation des droits de l’homme

UN-special-rapporteur-Belarus

Genève (14 juin 2013) – Miklos Haraszti, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Bélarus, a appelé le gouvernement du Bélarus à coopérer avec son mandat pour améliorer la situation des droits humains dans le pays.

« Les droits de l’homme sont systématiquement limités au Bélarus par différents moyens : décrets, politiques et pratiques », a déclaré M. Haraszti, qui s’exprimait après le renouvellement de son mandat par le Conseil des droits de l’homme pour une année supplémentaire. « Le respect des droits de l’homme reste délibérément bloqué par un système de gouvernance dépourvu de tout contrôle et contrepoids. »

M. Haraszti a rappelé que lors de son premier mandat, il n’a pas pu se rendre au Bélarus et discuter avec les officiel...

Lire la suite

Les porte-parole de Catherine Ashton et Stefan Füle sur la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur le Bélarus

Fule Ashton Belarus

Les porte-parole de la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et du Commissaire Štefan Füle ont fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Nous nous félicitons de l’adoption par le Conseil des droits de l’homme, à une forte majorité, d’une résolution sur le Bélarus. Nous notons que cette initiative bénéficie d’un soutien croissant et nous exprimons notre gratitude à tous les partenaires qui ont travaillé sur ce dossier avec l’Union européenne.

Nous saluons également la prorogation du mandat du Rapporteur spécial des Nations unies sur le Bélarus M. Miklós Haraszti, qui continuera de faire son travail dans l’indépendance et d’une manière équilibrée, et de formuler des recommandations aux autorités du ...

Lire la suite

Le mandat du Rapporteur spécial de l’ONU sur le Bélarus a été prolongé d’un an

Miklos Haraszti_rapporteur spécial de l'onu sur belarus

Le Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies a adopté la résolution proposant de prolonger d’un an le mandat du Rapporteur spécial de l’ONU sur le Bélarus Miklos Haraszti.

La résolution a été adoptée le 13 juin lors d’une session du Conseil des droits de l’homme à Genève. 26 pays ont voté pour l’adoption du texte, 3 pays (l’Inde, le Kazakhstan et le Venezuela) ont voté contre, 18 pays se sont abstenus. Le règlement stipule que les résolutions sont adoptées à la majorité simple.

 voting results resolution on belarus

Les représentants de l’Irlande et des États-Unis, ainsi que le représentant du Bélarus auprès de l’ONU à Genève Mikhaïl Khvostov et les représentants de l’Équateur et du Venezuela ont pris la parole avant le vote de la résolution.

Khvostov ...

Lire la suite

Les rapporteurs de l’APCE appellent le Bélarus à ne pas procéder à une nouvelle exécution

pace rapporteurs death penalty in belarus

Strasbourg, 13.06.2013 – Marina Schuster (Allemagne, ALDE), Rapporteur général sur l’abolition de la peine de mort pour l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), et Andres Herkel (Estonie, EPP/CD), Rapporteur sur la situation au Bélarus, ont exprimé leur profonde préoccupation à la suite d’informations parues dans la presse d’après lesquelles une nouvelle condamnation à la peine de mort aurait été prononcée au Bélarus hier.

« Le Bélarus est le seul pays d’Europe à continuer d’appliquer la peine de mort. Nous ne pouvons qu’appeler les autorités compétentes à ne pas faire un pas supplémentaire les éloignant de la famille des nations européennes, laquelle a mis fin à ces châtiments cruels et inhumains d’un autre âge », ont-ils décla...

Lire la suite

L’UE salue la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur le Bélarus

eu external action

L’Union européenne salue la résolution adoptée à Genève par le Conseil des droits de l’homme sur la situation des droits de l’homme au Bélarus. Cette résolution avait été présentée par l’Union européenne.

Les violations des droits de l’homme au Bélarus sont d’une nature systémique et systématique. Ces violations incluent des limitations imposées à la liberté d’expression, d’opinion, de réunion et d’association ; le harcèlement, l’intimidation et l’emprisonnement d’opposants politiques, de défenseurs de droits de l’homme, de journalistes et d’activistes ; ainsi que des allégations de tortures et de mauvais traitements en détention.

Le Bélarus est également le seul pays européen à encore appliquer la peine de mort...

Lire la suite

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a examiné le rapport sur le Bélarus

HRC23_rapporteur special sur Belarus

Ce 4 juin, le Rapporteur spécial de l’ONU sur le Bélarus, Miklos Haraszti, a présenté son rapport sur la situation des droits de l’Homme dans le pays lors de la 23ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, qui s’est ouverte le 27 mai à Genève.

La présentation du rapport, publié début mars, a duré une dizaine de minutes. Miklos Haraszti en a énuméré les points principaux et a souligné qu’il n’avait pas eu la possibilité de visiter le Bélarus puisque les autorités de notre pays ont refusé de lui octroyer un visa d’entrée.

Dans son rapport, le Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme de l’ONU affirme que la situation des prisonniers politiques est particulièrement préoccupante : « Au vu des informations que nous avons recueillies fa...

Lire la suite

Thorbjorn Jagland espère que le Bélarus rejoindra le Conseil de l’Europe

Jagland_SG du Conseil de l'Europe

Le Secrétaire général du Conseil de l’Europe Thorbjorn Jagland a déclaré lors la session élargie du comité des affaires internationales de la Douma russe du 21 mai, qu’il espérait que le Bélarus adhérerait au Conseil de l’Europe et ratifierait la Convention européenne des droits de l’Homme.

« L’existence d’une Convention, d’un système de défense des droits de l’Homme dans 47 pays est une victoire pour toute l’Europe et j’espère qu’à l’avenir elle s’étendra au Bélarus », a-t-il déclaré à l’agence d’information Regnum.

Rappelons que le Bélarus est le seul pays européen qui n’est pas au Conseil de l’Europe. Le principal obstacle à son adhésion est l’existence de la peine de mort...

Lire la suite

Une délégation du Parlement européen souhaite se rendre à Minsk

eu parliament

Une délégation du Parlement européen a l’intention de se rendre à Minsk en juillet 2013. Une demande officielle d’autorisation de visite du pays a été adressée au ministère de l’Intérieur du Bélarus.

D’après le député polonais Marek Migalski, les participants à cette délégation souhaitent avant tout avoir la possibilité de rendre visite aux prisonniers politiques sur leur lieu de détention et de rencontrer leur famille, rapporte « Radye Ratsia ».

« La date est déjà connue : ce sera la troisième semaine de juillet. Nous avons fait part de notre volonté d’effectuer cette visite, et nous attendons actuellement la réponse du Bélarus. Du côté du Parlement européen, la procédure est terminée, le présidium a approuvé ce déplacement...

Lire la suite

Interview : le commissaire européen Štefan Füle sur le Belarus

stefan fule

Interviewé dans les locaux de Radio Free Europe/Radio Liberty à Prague le 9 mai, le commissaire européen à l’Élargissement Štefan Füle a abordé plusieurs questions relatives aux aspirations d’adhésion des six pays du Partenariat oriental et des pays des Balkans occidentaux. Mais il a réservé ses mots les plus forts à deux pays qui se sont toujours trouvés à des extrémités opposées en matière d’élargissement.

Füle a déclaré que le Bélarus, qui continue de faire l’objet de sanctions de l’UE depuis l’élection présidentielle entachée de fraudes de 2010 et des répressions massives visant les opposants qui s’en sont suivies, a vu ses libertés civiles étouffées par le leader autocratique Alexandre Loukachenko.

« Au Bélarus, il ne s’agit pas seulement de...

Lire la suite