Réactions internationales

La Commission européenne réitère sa préoccupation à propos de la situation des prisonniers politiques au Bélarus

Bruxelles, 5 décembre  2012

Bélarus : nous réitérons notre préoccupation quant à la situation des prisonniers politiques

Le commissaire à l’Élargissement et à la Politique de voisinage Štefan Füle a rencontré aujourd’hui des représentants du Centre de défense des droits de l’homme Viasna, Valentin Stefanovitch, directeur adjoint de Viasna, Janna Litvina, co-fondatrice et présidente de l’Association bélarusse des journalistes, Caroline Giraud et Alexandra Koulaeva de la Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme. Après cette réunion, il a fait la déclaration suivante :

« Nous avons tenu aujourd’hui une rencontre importante, pendant laquelle nous avons discuté de la situation au Bélarus et de nos relations avec ce pays.

Deux jours avant cette réunion, j’avais eu le privilège...

Lire la suite

Communiqué de presse consécutif à la rencontre du Commissaire Füle avec les épouses de Statkevicth et Bialiatski

10 novembre 2012

Les conditions de détention des prisonniers politiques au Bélarus et les efforts de l’UE visant à obtenir leur libération et leur réhabilitation ont été les principaux sujets abordés lors d’une rencontre tenue mercredi, 7 novembre, entre le Commissaire à l’Élargissement et à la Politique européenne de Voisinage Štefan Füle et les épouses des deux prisonniers politiques, Marina Adamovich et Natalia Pinchuk. Le Commissaire Füle a souligné que la question des prisonniers politiques était une priorité aux yeux de l’UE. « Je comprends parfaitement les souffrances qu’endurent vos époux et vos familles », a-t-il déclaré. « J’appelle une fois de plus les autorités du Bélarus à procéder à la libération et à la réhabilitation immédiates et inconditionnelles de tous les prisonniers p...

Lire la suite

Résolution du Parlement européen sur la situation en Biélorussie à l’issue des élections législatives du 23 septembre 2012

26 octobre 2012

Résolution du Parlement européen sur la situation en Biélorussie à l’issue des élections législatives du 23 septembre 2012 (2012/2815(RSP)) 

 

Le Parlement européen,

–   vu ses résolutions antérieures sur la Biélorussie, en particulier celles du 5 juillet 2012(1), du 29 mars 2012(2), du 16 février 2012(3), du 15 septembre 2011(4), du 12 mai 2011(5), du 10 mars 2011(6), du 20 janvier 2011(7), du 10 mars 2010(8) et du 17 décembre 2009(9),

–   vu les déclarations faites le 24 septembre 2012 par le Président Schulz, le 24 septembre 2012 par le vice‑président Protasiewicz, MM. Brok et Kaczmarek, le 25 septembre 2012 par M. Vigenin et le 26 septembre 2012 par la délégation pour les relations avec la Biélorussie sur les élections législatives en Biélorussie,

–   vu ...

Lire la suite

Communiqué conjoint de la Haute représentante de l’UE Catherine Ashton et du Commissaire Stefan Füle sur les élections législatives au Bélarus

Catherine Ashton, la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, et Štefan Füle, le Commissaire à l’Élargissement et à la Politique de Voisinage, ont publié le communiqué suivant :

« Les élections législatives tenues hier représentent une nouvelle occasion manquée d’organiser au Bélarus des élections conformes aux standards internationaux.

L’UE a suivi avec attention les développements survenus pendant la période pré-électorale et le jour de l’élection. Il y a eu certaines améliorations dans le processus électoral, notamment un Code électoral amélioré, mais malheureusement les élections se sont tenues dans un climat général de répression et d’intimidation.

Nous pre...

Lire la suite

Martin Schulz au sujet des élections au Belarus: parodie de scrutin démocratique

Martin Schulz, Président du Parlement européen, a fait la déclaration suivante à la suite des élections législatives qui se sont déroulées au Belarus:

« Je regrette profondément que les élections législatives qui se sont tenues au Belarus aient une fois de plus témoigné du manque de respect des normes internationales en matière de scrutin équitable et transparent.

Il s’agit d’une parodie de scrutin démocratique étant donné que les dirigeants de l’opposition sont toujours détenus, que quelques candidats de l’opposition n’ont pas pu se présenter et que la voix du peuple a été réduite au silence.

Les élections ont été entachées par des restrictions concernant l’accès aux médias, des obstacles rencontrés par les observateurs internationaux pour surveiller le décompte de...

Lire la suite

Brok, Protasiewicz, Kaczmarek : Les élections au Bélarus ont été très éloignées des standards démocratiques

Les députés européens Elmar Brok (président de la Commission des affaires étrangères du Parlement européen), Jacek Protasiewicz (vice-président du Parlement européen) et Filip Kaczmarek (président de la Délégation pour les relations avec le Bélarus) ont commenté les récentes élections organisées au Bélarus :

« Nous regrettons que les élections législatives tenues au Bélarus aient été une fois de plus très éloignées des standards européens. En dépit de quelques améliorations mineures pour ce qui concerne le cadre légal des élections — ce qui a notamment permis une augmentation du nombre de candidats présentés par les partis politiques —, les autorités bélarusses n’ont pas su utiliser cette occasion pour organiser des élections justes et transparentes...

Lire la suite

Élections au Bélarus : pas de choix, pas de crédibilité

Werner Schulz (député allemand au Parlement européen), porte-parole des Verts pour les Affaires étrangères, a déclaré à propos des élections législatives qui se sont tenues hier au Bélarus :

« Il est impossible de qualifier la farce organisée hier d’élection. Les citoyens bélarusses n’ont jamais eu le moindre ersatz de choix. Dès lors, ce scrutin est dénué de toute crédibilité. Bureaux de vote vides, vote placé sous surveillance, dépouillement des bulletins sans supervision, exclusion par les commissions électorales d’environ 99 % des candidats de l’opposition… Tout cela a permis d’obtenir un scrutin tout à fait paisible.

Non seulement Loukachenko ne cesse de moquer et d’affaiblir l’opposition par tous les moyens, mais il rejette également tous les ap...

Lire la suite

Le président du Parlement européen appelle au changement au Bélarus

10 septembre 2012

Lors de l’ouverture d’une session du Parlement européen à Strasbourg, le président de cette institution, Martin Schulz a fait la déclaration suivante sur la situation au Bélarus à la veille des élections législatives du 23 septembre.

«  Nous observons avec la plus grande préoccupation les violations continuelles des droits de l’homme, de l’état de droit et des valeurs démocratiques qui ont lieu au Bélarus.

Je suis profondément préoccupé par les événements récents survenus dans ce pays, notamment l’interdiction de quitter le territoire faite à plusieurs leaders de l’opposition et défenseurs des droits de l’homme, la promulgation de lois étendant les prérogatives du KGB et la récente expulsion de l’ambassadeur de Suède.

Nous appelons le président Loukachenko à ...

Lire la suite

Des parlementaires allemands demandent la libération d’Ales Bialiatski

4 août 2012

« Marieluise Beck, députée du Bundestag allemand, et Katrin Göring-Eckardt, vice-présidente du Bundestag allemand, ont fait la déclaration suivante :

«  »Ales Bialiatski et tous les autres prisonniers politiques du Bélarus doivent être immédiatement libérés et réhabilités ! Par la seule volonté du dictateur Loukachenko, Bialiatski se trouve derrière les barreaux depuis maintenant un an. L’incarcération du directeur du Centre de défense des droits de l’homme Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme repose sur des accusations montées de toutes pièces suivies d’un procès de propagande tenu au mépris de l’état de droit...

Lire la suite

Déclaration conjointe de quinze parlementaires de divers pays sur la situation au Bélarus

27 juillet 2012

Le parlementaire polonais Marek Migalski, en tant que participant à la campagne Libereco – Partenariat pour le parrainage des défenseurs des droits de l’homme emprisonnés, a publié une déclaration sur la situation au Bélarus qui a reçu le soutien de quatorze autres parlementaires de divers pays.

Aujourd’hui, ils expriment leur soutien aux aspirations démocratiques du peuple du Bélarus et appellent les autorités bélarusses à mettre fin aux persécutions visant les dissidents, les défenseurs des droits de l’homme et les journalistes du Bélarus, et à libérer et innocenter immédiatement et inconditionnellement tous les prisonniers politiques.

Voici la déclaration publiée par le groupe :

« La situation au Bélarus se détériore...

Lire la suite