Récompenses

Le grand défenseur des droits humains Ales Bialiatski a été condamné à quatre ans et demi de détention en régime sévère pour ses activités de défense des droits humains. Au cours des dernières années, Ales Bialiatski a reçu de prestigieuses récompenses pour ses efforts de promotion des droits humains et de la démocratie au Bélarus. Parmi de nombreuses autres récompenses, il a reçu en septembre 2013 le Prix Václav Havel des droits de l’Homme.

Vous trouverez ci-dessous les articles sur les récompenses décernées à Ales Bialiatski :

Ales Bialiatski élevé à la dignité de Citoyen d’honneur de la Ville de Paris

Paris, le 16 octobre 2012

Sur proposition du maire de Paris, et suite à l’initiative du Conseil d’arrondissement de la Mairie du 11e, le Conseil de Paris a élevé à la dignité de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris, Ales Bialiatski, éminent défenseur biélorusse des droits humains condamné par la justice de son pays en 2011 à quatre ans et demi de prison ferme en régime sévère, au terme d’un procès inique.

Vice-président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Président du Centre de défense des Droits de l’Homme « Viasna » en Biélorussie, Ales Bialiatski s’est battu pour la défense des Droits de l’Homme sans relâche, malgré les menaces et une campagne de désinformation de l’Etat.

En mai 2012, Pierre Schapira, adjoint chargé des relations internationales, des affair...

Lire la suite

Une Commission de l’APCE propose la nomination de Bialiatski au Prix des droits de l’homme 2013 de l’APCE

4 octobre 2012

Strasbourg – Dans une déclaration adoptée aujourd’hui à Strasbourg, la Commission des questions politiques et de la démocratie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a annoncé sa décision unanime de soutenir la proposition de Andres Herkel (Estonie, EPP/CD), rapporteur sur la situation au Bélarus, de nominer Ales Bialiatski — un défenseur des droits de l’homme condamné le 24 novembre 2011 à quatre ans et demi d’emprisonnement — au Prix des droits de l’homme 2013 de l’APCE.

Dans sa déclaration, la commission a réitéré son appel aux autorités bélarusses à « libérer et réhabiliter immédiatement et inconditionnellement tous les prisonniers politiques, y compris ceux qui ont été graciés », soulignant que douze prisonniers politiques demeuraient derrière les b...

Lire la suite

Le prix Lech Walesa décerné au défenseur des droits de l’homme bélarusse emprisonné Ales Bialiatski

28 septembre 2012

Un prix annuel fondé par Lech Walesa, chef historique du syndicat polonais Solidarité, a été attribué vendredi au défenseur bélarusse des droits de l’Homme Ales Bialiatski, condamné à quatre ans de prison pour son opposition au régime du président Alexandre Loukachenko.

« Le prix Lech Walesa a été décerné cette année à Ales Bialiatski qui a toujours milité pour la liberté et le respect des droits de l’Homme au Bélarus », a déclaré la fondation Lech Walesa, prix Nobel de la paix en 1983.

« Il paie aujourd’hui un lourd prix d’emprisonnement. Lech Walesa et le comité de son prix souhaitent le remercier pour sa lutte et lui exprimer leur solidarité en ce moment difficile pour lui et pour le Bélarus », explique la fondation dans un communiqué.

Président du Centre d...

Lire la suite

Ales Bialiatski a obtenu le prix du Fonds Heinrich Böll

9 juillet 2012

La Fondation Heinrich Böll (Allemagne) a attribué le prix Petra Kelly au défenseur bélarusse des droits de l’homme Ales Bialiatski. Comme précisé dans le communiqué de presse publié par la Fondation mardi 26 juin, l’activiste est distingué pour ses nombreuses années de lutte pour la protection des droits de l’homme au Bélarus, pays dirigé par un régime autoritaire. Ce prix constitue un geste de solidarité à l’égard de Bialiatski et des autres prisonniers politiques au Bélarus, et une réitération de l’exigence de leur libération immédiate, souligne le jury.

L’agence EPD remarque que le lauréat a refusé la récompense de 10 000 euros qui accompagne le prix...

Lire la suite

Le département d’État des États-Unis a distingué Ales Bialiatski pour son action dans le domaine de la défense des droits de l’homme

19 mai 2012

Le département d’État des États-Unis a distingué le directeur du Centre de défense des droits de l’homme Viasna Ales Bialiatski pour son action dans le domaine de la défense des droits de l’homme. « Cette récompense honore les personnes privées et les organisations non gouvernementales ayant fait preuve d’un courage exceptionnel et de grandes qualités de leadership dans la défense des droits de l’homme et de la démocratie en dépit des répressions exercées par le gouvernement », précise la déclaration du Département d’État.

Временный поверенный в делах США в Республике Беларусь Майкл Скэнлан и супруга Алеся Беляцкого Наталья Пинчук

Chargé d’Affaires au Bélarus, Michael Scanlan et la femme de Bialiatski, Natalia Pinchuk.

Lire la suite

Ales Bialiatski est officiellement candidat au prix Nobel de la paix

19.04.2012

Le comité Nobel a accepté la candidature du défenseur bélarusse des droits de l’homme Ales Bialiatski au prix de la paix. Cette décision a été annoncée à l’agence de presse polonaise par le président de la commission des affaires étrangères de la Diète polonaise Andrzej Halicki et le directeur du fonds « Liberté et Démocratie » Tomas Piszula, rapporte le site de la « Radio polonaise pour l’étranger ».

La demande de nomination d’Ales Bialiatski a été envoyée fin janvier. Elle avait notamment été signée par des parlementaires polonais. L’idée a été soutenue par des députés du Conseil de l’Europe.

Ales Bialiatski, président du Centre de défense des droits de l’homme Viasna, purge actuellement une peine de quatre ans et demi d’emprisonnement dans une colonie à régime sévère...

Lire la suite

Ales Bialiatski remporte le prix norvégien « pour la liberté d’expression »

26 mars 2011 –  Le leader emprisonné du Centre de défense des droits de l’homme Viasna Ales Bialiatski s’est vu attribuer le prix « pour la liberté d’expression » par l’Union des écrivains norvégiens (Den norske Forfatterforening).

Ce prix vise à encourager les activités des défenseurs des droits de l’homme, des journalistes et des écrivains qui se battent pour la liberté d’expression dans les pays non libres. L’Union des écrivains norvégiens explique que ce prix récompense le travail d’Ales Bialiatski et les objectifs élevés que poursuivent les activistes de Viasna.

« Cette nouvelle sera une très belle surprise pour mon mari, je lui écrirai à ce sujet dès mon retour », a déclaré l’épouse d’Ales Bialiatski, Natalia Pintchouk, lors de la cérémonie de remise du prix à Oslo, le 25 mars 2011.

Lire la suite

Ales Bialiatski a été récompensé par un diplôme honorant sa bravoure et son combat pour la liberté

Le 2 octobre, lors de la cérémonie de clôture du Ve Festival International des Films de Droits de l’Homme qui se déroulait à Bichkek, Ales Bialiatski, dirigeant du Centre « Viasna » et vice-président de la FIDH, a été récompensé par un diplôme honorant sa bravoure et son combat pour la liberté.

Polina Stsepanenko, membre bélarusse du jury international, est chargée de remettre le prix décerné par les organisateurs du festival au défenseur des droits de l’homme, qui se trouve actuellement en détention pour des motifs politiques.

En signe de solidarité, un film documentaire sur la personnalité et les activités de cet homme remarquable, «Ales Bialiatski’s Candle of Truth» réalisé par Polina Stsepanenko, a été projeté le 2 octobre dans le cinéma « Manas » aux participants et spectateurs du fes...

Lire la suite