Défenseurs des droits humains

Pour les défenseurs des droits humains au Bélarus, il demeure très difficile de travailler. La situation des droits civils s’est détériorée après les élections présidentielles du 19 décembre 2010. De nombreuses organisations de défense des droits humains se voient encore refuser tout statut légal, et subissent des descentes de police accompagnées de confiscations. Les rassemblements pacifiques sont généralement interdits. Tout cela mène par conséquent à l’arrestation et au harcèlement judiciaire de défenseurs des droits humains, et parfois à leur emprisonnement. Ales Bialiatski, Président du CDH Viasna, purge actuellement une peine de prison de quatre ans et demi depuis août 2011, dans les conditions sévères d’un camp de travail pénitentiaire.

Vous trouverez ci-dessous les articles relatifs à la situation des défenseurs des droits humains au Bélarus :

Viasna et la FIDH présentent leur rapport sur les violations des droits humains au Bélarus

viasna-fidh-osce-1

Le 24 septembre, à Varsovie, à l’occasion de la réunion sur la mise en œuvre de la dimension humaine de l’OSCE, les dirigeants du Centre des droits humains Viasna — le président du Centre et ancien prisonnier politique Ales Bialiatski, le vice-président Valiantsin Stefanovich et le coordinateur de la campagne « Les défenseurs des droits de l’homme contre la peine de mort » Andrej Paluda — ont présenté leur rapport sur la situation des droits de l’homme au Bélarus.

Lors de la réunion sur les « violations flagrantes des droits politiques, économiques et sociaux au Bélarus » organisée par la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme et le Centre pour les droits de l’homme Viasna, les défenseurs des droits humains ont déploré que « du fait de la situation en ...

Lire la suite

Ales Bialiatski : la société civile est sortie du pic de déception qu’elle avait ressentie après le 19 décembre 2010

vicebsk-ales-srebra-7

Le directeur du Centre des droits humains Ales Bialiatski a eu une série de rencontres dans plusieurs villes de province — Maladzechna, Vitebsk, Orcha, Smorgon, Grodno et Mogilev. Le but principal de ces déplacements était de présenter son livre « Іrtutnae srebra zhytstsya » écrit alors qu’il était détenu dans la colonie de Bobruisk.

Ces réunions se sont tenues dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Ales Bialiatski explique que pour lui il était très intéressant et très important de sentir l’atmosphère qui règne actuellement dans les communautés régionales en dehors de Minsk. Ses impressions sont très positives : « Je ne vois pas de confusion, je ne constate pas de pessimisme général...

Lire la suite

Plusieurs ONG bélarusses ont adressé à l’ONU un rapport conjoint sur la situation des droits de l’homme

ONU_droits-de-lhomme

Les ONG bélarusses ont adressé leur rapport à l’ONU dans le cadre de la procédure de l’Examen périodique universel. Le rapport de l’État doit être présenté avant le 19 janvier 2015.

Le rapport a été préparé par les organisations suivantes : le Comité Helsinki du Bélarus ; le CDH Viasna ; le Centre pour la transformation par le droit Lawtrend ; l’Assemblée des ONG démocratiques du Bélarus ; l’Association bélarusse des journalistes ; l’Initiative juridique ; le Comité Solidarité ; l’Initiative « Pour la liberté religieuse » ; le Bureau des droits des personnes handicapées ; le Centre de documentation bélarusse ; et la Maison bélarusse des droits humains B. Zvozskov.

L’Examen périodique universel (EPU) qui est actuellement en cours au Bélarus est un mécani...

Lire la suite

Liberté d’association au Bélarus en 2014

assambleya-lawtrend

L’Assemblée des ONG démocratiques et le Centre pour la transformation par le droit Lawtrend ont publié un rapport de suivi conjoint sur « La Liberté des associations et le statut des organisations non gouvernementales au Bélarus pour le deuxième trimestre 2014 ».

Les auteurs affirment que les modifications législatives relatives à l’enregistrement des ONG auraient pu devenir le principal facteur d’une tendance positive. Ils constatent cependant que, bien que la législation ait été officiellement améliorée, les conditions réelles de l’enregistrement de nouvelles organisations n’ont pas beaucoup changé.

Le rapport comprend la liste des nouvelles organisations enregistrées, parmi lesquelles les organisations sportives à but non lucratif constituent encore la majorité.

Lire la suite

4 août : Ales Bialiatski appelle à soutenir la société civile du Bélarus

solidarity-day-civil-society-belarus-logoeng

Le 4 août se tiendra dans plusieurs pays la Journée de solidarité avec la société civile et le mouvement de défense des droits humains du Bélarus, organisée à la date anniversaire de l’arrestation du prisonnier politique récemment libéré Ales Bialiatski.

Cet événement a été initié en 2012 par une coalition d’organisations non gouvernementales de divers pays comme un acte de solidarité avec les forces de la société civile du Bélarus et de soutien moral aux défenseurs des droits humains et aux activistes civiques qui poursuivent leur travail dans ce pays.

« Tous les prisonniers politiques, moi compris, avons énormément apprécié la solidarité de nos collègues et de personnes que nous ne connaissions peu ou pas, qui nous ont soutenus par leurs lettres ou par l’organis...

Lire la suite

Dans dix villes du Bélarus, les activistes de Viasna se sont vu interdire d’organiser des rassemblements à l’occasion du 4 août

Les demandes d’autorisation de rassemblements en faveur de la libération des prisonniers politiques que les défenseurs des droits humains souhaitaient organiser à l’occasion de la Journée de solidarité avec la société civile du Bélarus ont été rejetées par les autorités locales de Novopolotsk, Vitebsk, Gomel, Mozyr, Rechitsy, Jodino, Borisov, Baranovichi, Smorgon et Moguilev.

Le coordinateur des bureaux régionaux du Centre de défense des droits humains Viasna, Dmitri Soloviev, a indiqué que les refus reposent tous sur des prétextes formels et n’ont pas surpris les demandeurs de ces autorisations...

Lire la suite

Le chef de la diplomatie polonaise a assuré les ONG bélarusses de son soutien

bialiacki_polshcha-b

 « Je commence à perdre parfois mes mots du fait de la quantité de mes rencontres, mais je ne cesserai de répéter à tous mes interlocuteurs qu’il est indispensable de se focaliser sur la société bélarusse », a déclaré Ales Bialiatski à la fin de la seconde journée de son déplacement à Varsovie.

Cette journée avait commencé par une conférence vidéo du directeur du Centre de défense des droits humains Viasna avec le professeur Irena Lipowicz, déléguée du gouvernement polonais pour les droits de l’homme. Ils ont discuté de la façon dont ce Bureau peut aider les organisations non gouvernementales au Bélarus », a rapporté Olga Salomatova, de la Fondation Helsinki pour les droits de l’homme.

Ensuite, le défenseur des droits humains bélarusse s’est rendu à la r...

Lire la suite

Ales Bialiatski au Parlement européen : Je n’ai pas été libéré sans raison

BialiatskiGrzyb-300x200

Le 2 juillet, l’ancien prisonnier politique et directeur du Centre de défense des droits humains Viasna a eu à Strasbourg une entrevue avec Martin Schulz, qui vient d’être réélu au poste de président du Parlement européen, ainsi qu’avec le commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique de voisinage Stefan Füle, le secrétaire général du Conseil de l’Europe Thorbjorn Jagland et la présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe Anne Brasseur.

Le défenseur des droits humains bélarusse a tenu une conférence de presse au Parlement européen. Le site de Radio Liberté rapporte les propos d’Ales Bialiatski :

« Le Conseil de l’Europe possède des exigences fondamentales, et nous y attachons nous aussi la plus grande importance...

Lire la suite

Ales Bialiatski a rencontré le président du Parlement européen

bialiatski-schultz

Le 2 juillet, l’ancien prisonnier politique, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna, a eu un entretien à Strasbourg avec Martin Schulz, récemment réélu président du Parlement européen.

« Le message que j’ai adressé à Schulz consistait à lui demander de poursuivre les efforts que les Européens ont consentis sans discontinuer depuis décembre 2010 afin d’obtenir la libération des prisonniers politiques et de promouvoir des changements structurels en matière de droits humains et de démocratie au Bélarus », a déclaré Ales Bialiatski à Radio Liberté après cette entrevue.

« Schulz sait ce qui se passe chez nous...

Lire la suite

Ales Bialiatski aux médias lituaniens : je n’en veux pas à la Lituanie

bialiatski-vilnia-press

Ales Bialiatski, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna, vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et l’un des fondateurs de la Maison bélarusse des droits de l’homme Boris Zvozskov à Vilnius (Lituanie), a donné une conférence de presse pour les médias lituaniens le 27 juin à Vilnius.

« Non, je n’éprouve ni rancune ni colère. » C’est par ces mots que l’ancien prisonnier politique a ouvert sa rencontre avec les journalistes, expliquant qu’il voulait immédiatement répondre à une question dont il savait qu’elle lui serait nécessairement posée. « Ce ne sont pas les autorités lituaniennes mais les autorités bélarusses qui m’ont mis en prison. »

Rappelons que les poursuites pénales déclen...

Lire la suite