LGBTI

Au Bélarus les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) font l’objet de poursuites juridiques et de harcèlement. L’homosexualité n’est légale que depuis 1994 et les membres de la communauté LGBTI continuent à subir une pression croissante de la part des autorités, avec notamment des interpellations pour interrogation, des descentes dans des clubs gays, des actes d’humiliation et parfois des violences physiques.

Vous trouverez ci-dessous les articles sur les problèmes rencontrés par la communauté LGBTI au Bélarus :

Le Président de la FIDH : le combat pour les droits des homosexuels est comme le combat pour les droits des femmes il y a 100 ans

lahidji

Début décembre, la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), l’organisation mondiale contre la torture (OMCT) et le centre de défense des droits de l’Homme Viasna ont soutenu l’action en faveur de la tolérance envers la communauté LGBT bélarusse « Gay Pride 2013 de Minsk ».

En amont de cette action, la rédaction bélarusse de Radio Liberté a évoqué avec le président de la Fédération internationale des droits de l’Homme, Karim Lahidji, les différents aspects du combat en faveur de l’égalité des droits pour les homosexuels.

RL : Beaucoup pensent que des actions, comme les marches des fiertés pour attirer la sympathie et les soutiens sont en fait contreproductives et ne font que renforcer l’homophobie...

Lire la suite

Les résultats du IXe Forum des droits de l’Homme LGBT «Gay Pride 2013 de Minsk» : évènements interdits ou perturbés

minskpride2013

Le comité d’organisation du IXe Forum des droits de l’Homme LGBT a le regret de déclarer que la « Gay Pride 2013 de Minsk » est confrontée à des pressions sans précédents de la part des autorités, ce qui a abouti à l’interruption de l’évènement le plus important du Forum, l’interdiction des actions publiques visant à soutenir la tolérance vis-à-vis de la communauté LGBT au Belarus et à des pressions directes de la part des forces de sécurité sur les organisateurs du forum.

Dans le cadre du IXe Forum des droits de l’Homme la « Gay Pride 2013 de Minsk», qui devait coïncider avec la Journée des droits de l’Homme sous le slogan « Nous sommes ! », 10 évènements variés ont été planifiés sur la période du 6 au 12 décembre...

Lire la suite

La FIDH, l’Organisation mondiale contre la torture et le CDH Viasna soutiennent la gay pride de Minsk 2013

minskpride2013

La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et le Centre de défense des droits humains Viasna ont soutenu l’action pour la tolérance envers la communauté LGBT du Bélarus « Gay pride de Minsk 2013 ».

« Au nom du Conseil du CDH Viasna, je me joins à cette pétition, car la diffusion des idéaux de tolérance occupe une place importante dans nos activités de défense des droits humains. Les principes d’égalité et d’interdiction de toute discrimination sont les principes de base sur lesquels reposent les idéaux des droits humains. Le principe de non-discrimination est également l’un des principes de base de la liberté de rassemblement...

Lire la suite

Militant homosexuel harcelé et battu par la police

Ihar Tsikhanyuk, jeune homosexuel et drag queen, a été détenu et battu par la police en raison de son orientation sexuelle et de son militantisme pour les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexuées (LGBTI). Frappé et menacé, il est finalement libéré sans chef d’inculpation. Depuis, il se bat pour obtenir justice.

Frappé à six reprises, il est menacé, insulté et fait l’objet d’humiliations au sujet de photos de lui sur son téléphone portable. Libéré sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui, Ihar porte plainte pour mauvais traitements. Mais le bureau du procureur estime ne pas avoir assez d’éléments pour conduire une enquête. Ihar fait appel de la décision, sans succès. Il a entamé un nouveau recours.

En décembre 2012, Ih...

Lire la suite