Médias

L’environnement médiatique du Bélarus est extrêmement restrictif et hostile. La situation n’a connu aucune véritable amélioration ces dernières années. Dans ce pays qui n’a pas tenu d’élections libres et équitables depuis 1994, les autorités maintiennent un contrôle très strict sur les médias et limitent sévèrement l’accès à l’information. Les journalistes indépendants subissent un harcèlement constant.

Vous trouverez ci-dessous les articles sur les problèmes rencontrés par les médias libres au Bélarus :

Des journalistes bélarusses condamnés pour avoir couvert la marche de Tchernobyl

barbarich_jaroshevich_245

Les journalistes de Radio Racyja, Henadz Barbarych et Aliaksandr Yarashevich ont passé trois jours d’arrestation administrative après avoir été arrêté à Minsk le 26 avril. Ils couvraient l’action de rue annuelle de l’opposition bélarusse, la marche de Tchernobyl, qui commémore l’anniversaire du désastre nucléaire de Tchernobyl en 1986.

Les deux journalistes ont été arrêtés par des officiers en civil vendredi soir alors qu’ils se rendaient à leur rédaction. La police a soutenu que les journalistes « s’étaient comportés de façon suspecte » et avaient soi-disant résisté par la force à leur arrestation. Barbarych et Yarashevich ont passé le week-end en centre de détention avant de passer en jugement administratif lundi...

Lire la suite

Le site de l’association bélarusse des journalistes attaqué

logo_baj

Après l’attaque du site de Viasna et des portails d’information Belorusski Partizan et Charte 97, le site de l’association bélarusse des journalistes www.baj.by a subi une attaque DDos.

Comme l’a annoncé Boris Garetski,  le secrétaire de presse de l’association, l’attaque a commencé 30 minutes après la mise en ligne d’informations sur les moyens de protéger les sites des attaques virtuelles.

« Nous avons demandé conseil à des informaticiens expérimentés. Nous leur avons demandé comment se protéger des piratages et des attaques DDos, mais avons-nous-mêmes été pris pour cible, nous ignorons par qui. Nos techniciens essaient de gérer l’attaque mais c’est très difficile. Du coup, il n’y a plus qu’à attendre qu’elle se termine » a déclaré Boris Garetski...

Lire la suite

Le KGB a qualifié l’album « Belarus Press Photo-2011 » d’extrémiste

belarus-press-photo

Julia Darachkevitch, photographe de presse et co-organisatrice du concours Belarus Press Photo, a déclaré le 4 avril que le KGB avait découvert que certaines photos contenues dans l’album « Belarus Press Photo 2011 », dont une partie des exemplaires avaient été confisqués le 12 novembre 2012 au poste-frontière « Kammenyï Log », étaient d’un contenu « extrémiste ».

Dans la lettre du KGB publiée par le site charte97.org, il est dit que l’album « comprend des représentations volontairement déformées, qui dépeignent d’une façon contraire à la réalité la vie dans la République du Bélarus dans ses aspects politiques, économiques, sociaux et autres, ce qui offense l’honneur national et la dignité des citoyens de la République du Bélarus ».

« La sé...

Lire la suite

Andreï Pochobut libéré, la répression continue

Paris, le 2 juillet 2012

La FIDH se réjouit de la libération d’Andreï Pochobut, président adjoint de l’Union des Polonais du Bélarus et éminent journaliste du quotidien polonais Gazeta Wyborcza. Cependant, la FIDH déplore le fait que les accusations arbitraires dont il a fait l’objet n’ont pas été levées et que sa condamnation avec sursis n’a pas été annulée. La FIDH est par ailleurs profondément préoccupée par l’intensification des mesures répressives à la veille du jour de l’Indépendance du Bélarus, le 3 juillet.

Andreï Pochobut a été libéré le 30 juin 2012 après que son statut de détention ait été modifié, même s’il n’est cependant pas autorisé à quitter la ville de Grodno jusqu’à son procès. Le 21 juin, Pochobut a été arrêté et accusé sous l’article 367.2 du Code pénal...
Lire la suite

Le rapport annuel de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme: pressions sur la société civile et les médias indépendants continuent au Bélarus

L’obstination du témoignage : rapport annuel 2011 est la 14ème année de réalisation du Rapport annuel de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme.

Rendez-vous annuel sur la protection des défenseurs, il met en évidence, dans chaque pays, les cas les plus graves d’entraves et de menaces contres les défenseurs.

Le rapport 2011 dénonce, en donnant des centaines d’exemples, les actes multiformes de répression dont souffrent les défenseurs de 70 pays en Afrique subsaharienne, Afrique du nord et Moyen Orient, Asie, Amériques, Europe Occidentale, Europe de l’Est et Asie Centrale....

Lire la suite