Répressions de la Société Civile

Pendant le Championnat du monde de hockey sur glace au Bélarus, les violations des droits humains continuent… Vidéo n°3

Bannière 1

La FIDH a réalisé trois courtes vidéos d’animation afin de dénoncer les violations de droits humains commises au Bélarus. Ces abus ne sauraient être camouflés par le championnat, qui a démarré vendredi dernier et prendra fin le 25 mai.

Après les deux premières vidéos consacrées au travail forcé et à la situation des prisonniers politiques au Béalrus, le troisième épisode a vu le jour. Il porte notamment sur la liberté de parole au Bélarus.

Ensemble, nous pouvons très facilement contribuer à dénoncer ces violations en faisant circuler ces vidéos à partir de nos réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Youtube

Lire la suite

Pendant le Championnat du monde de hockey sur glace au Bélarus, les violations des droits humains continuent… Video 2

La FIDH a réalisé trois courtes vidéos d’animation afin de dénoncer les violations de droits humains commises au Bélarus. Ces abus ne sauraient être camouflés par le championnat, qui a démarré vendredi dernier et prendra fin le 25 mai.

Après la première vidéo consacrée au travail forcé, la deuxième est sortie. Elle touche notamment au problème des prisonniers politiques au Bélarus :

Lire la suite

Nouvelle exécution au Bélarus : la condamnation à mort de Ryhor Yuzepchuk a été appliquée.

death-penalty

Le tribunal régional de Moguilev a annoncé que Ryhor Yuzepchyk a été exécuté. L’homme, âgé de 45 ans, avait été condamné à mort pour avoir tué son compagnon de cellule. Ce dernier aurait parié sa propre vie dans une partie de dominos.

La condamnation à mort de Ryhor Yuzepchyk a été prononcée le 25 avril 2013, mais n’a pas provoqué un grand tollé. Cela s’explique par le peu d’informations disponibles sur l’affaire et l’identité du meurtrier. Longtemps, les autorités n’ont même pas rendu public le nom de l’individu condamné.

Pourquoi le système garde-t-il le silence sur les exécutions ?

Le tribunal régional de Moguilev a condamné Ryhor Yuzepchyk à la peine de mort le 25 avril 2013...

Lire la suite

Pendant le Championnat du monde de hockey sur glace au Bélarus, les violations des droits humains continuent…

Bannière 1

Le Bélarus accueille actuellement le Championnat du monde de hockey sur glace, qui a démarré vendredi dernier et prendra fin le 25 mai. Pour une fois, ce pays généralement négligé par les médias et par l’opinion publique internationale se retrouve sous le feu des projecteurs.

La FIDH a réalisé trois courtes vidéos d’animation afin de dénoncer les violations de droits humains commises au Bélarus. Ces abus ne sauraient être camouflés par le championnat. Ces trois vidéos de quinze secondes chacune seront diffusées pendant les trois journées de « grands matchs » : le 13 mai (journée de Norvège-Suède), le 15 mai (Finlande-Bélarus) et le 20 mai (Russie-Bélarus).

Lire la suite

Le député au Parlement européen Marek Migalski n’a pas été autorisé à entrer au Bélarus

migalski-2

De même que le directeur de l’organisation suédoise de défense des droits humains Östgruppen Martin Uggla, le député au Parlement européen Marek Migalski n’a pas été autorisé à entrer au Bélarus, où se tient actuellement le championnat du monde de hockey sur glace, rapporte le Centre de défense des droits humains Viasna.

Dans la nuit du 12 mai, il a été débarqué à Brest d’un train en provenance de Varsovie au moment du passage de la douane.

Le député européen Marek Migalski, connu pour ses déclarations fortes sur la situation des droits humains au Bélarus, est un partisan déclaré de l’adoption de sanctions à l’égard du régime bélarusse...

Lire la suite

Les arrestations préventives continuent au Bélarus à la veille du Championnat du monde de hockey 2014

preventive-arrests

Les interpellations et arrestations arbitraires continuent au Bélarus à la veille de l’ouverture du Championnat du monde de hockey 2014. Dans l’immense majorité des cas, les activistes sont arrêtés sur la base d’accusations similaires fabriquées de toutes pièces : « vandalisme », « refus d’obtempérer aux ordres des agents de police ». Les tribunaux examinent les délits administratifs de façon superficielle et partiale, prêtant systématiquement foi aux agents de police et ne tenant pas compte des preuves apportées par la défense.

Au 9 mai, les personnes suivantes se trouvent en détention pour une longue durée :
1.         Dmitri Dashkevich – interpellé le 24/04/2014 – 25 jours de détention ;
2.         Alexander Franzkevich – interpellé ...

Lire la suite

Le prisonnier politique Andrei Haidukou a été libéré de la prison de Vitebsk

haidukou-sentenced to 1,5 prison

Le prisonnier politique Andrei Haidukou a reçu l’ordre de rassembler ses effets personnels à six heures du matin, alors que les detenus sont généralement libérés autour de onze heures. Á sept heures, Andrei a été emmené à la gare de Vitebsk à bord d’un véhicule de police.

Andrei se trouve à présent à Vitebsk, et s’apprête à partir pour Navapolatsk, où il réside. Dans une discussion téléphonique, il a déclaré que son affaire pénale était fabriquée de toutes pièces et constituait une provocation contre son organisation.

Le 8 novembre 2012, Andrei Haidukou a été interpellé par des officiers du KGB et transféré dans un bâtiment d’enquête et d’isolement du KGB...

Lire la suite

Martin Uggla n’a pas été autorisé à entrer au Bélarus à la veille du championnat du monde de hockey

uggla_minsk

Le directeur de l’organisation suédoise de défense des droits humains Östgruppen Martin Uggla, qui avait l’intention de se rendre au Bélarus, a été retenu dans la zone de transit de l’aéroport « Minsk-2 ». Les douaniers lui ont déclaré qu’il lui était interdit d’entrer sur le territoire du pays.

Plus tard, comme l’ont appris les défenseurs des droits humains, les douaniers ont proposé à Martin Uggla d’acheter un nouveau billet de retour ou d’attendre en zone de transit jusqu’à dimanche, date de son billet retour.

En janvier, Martin Uggla avait écrit sur son blog que la pratique de visas et d’accréditations mise en place par les autorités bélarusses à l’occasion du championnat du monde de hockey empêchait les journalistes de faire leur travail, car les jo...

Lire la suite

Miklós Haraszti : cessez les exécutions

UN-special-rapporteur-Belarus

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Bélarus Miklós Haraszti a exhorté les autorités du pays à imposer un moratoire immédiat sur les condamnations à mort et à ne pas procéder à de nouvelles exécutions.

L’appel de M. Haraszti fait suite à l’exécution déclarée de Pavel Sialiun et à la décision de la Cour suprême de la semaine dernière qui a confirmé la condamnation à mort d’Eduard Lykau, tous deux ayant été inculpés pour meurtre. Le Belarus est l’unique pays européen à pratiquer encore la peine de mort.

« Le fait qu’aucune exécution n’ait été reportée pendant une période considérable, en dépit de plusieurs condamnations à mort, avait donné à la communauté internationale l’espoir que le Belarus avait instauré...

Lire la suite

L’ancien prisonnier politique Pavel Vinahradau reste sous surveillance policière

pavel-vinagradau

Le 24 avril, ancien prisonnier politique Pavel Vinahradau s’est rendu au commissariat de l’arrondissement Maskouski à Minsk pour son dernier jour de surveillance préventive, imposée pour ces activités militantes. Cependant, les agents de police lui ont dit que sa période de restriction pouvait être étendue.

Le 25 avril, Vinahradau a été informé que sa période de surveillance préventive a été prolongée de 6 mois.

Pavel Vinahradau est un des premiers militants à avoir été condamné dans le cadre du procès qui a suivi les élections présidentielles de décembre 2010. Il a au départ été libéré mais immédiatement placé sous surveillance préventive. Pendant ce temps, le militant a été régulièrement soumis à des obstacles administratifs en raison de ses activités politiques...

Lire la suite