Répressions de la Société Civile

Le président bélarusse a été informé que Bialiatski avait compensé les préjudices causés il y a deux ans

Le procès d’Ales Bialiatski

Le 21 janvier, à Minsk, Alexandre Loukachenko a rencontré les dirigeants de plusieurs grands médias bélarusses. Lors de cette réunion, le directeur de BelaPAN Ales Lipay a interpellé le président sur le sort du prisonnier politique Ales Bialiatski.

Lipay a expliqué que les représentants de la société civile avaient depuis longtemps compensé le préjudice que le défenseur des droits humains Bialiatski aurait, comme l’a établi le tribunal qui l’a condamné, causé à l’État.

Loukachenko a fait mine de découvrir l’histoire de Bialiatski et a immédiatement chargé le chef adjoint de son administration, Alexandre Radkov, de faire toute la lumière sur cette question. « C’est un argument sérieux...

Lire la suite

Les activistes Vinogradov et Artsibashev ont été condamnés respectivement à 25 et 15 jours de prison

vinahradau-arcybaszau

Le 13 mars dernier, l’activiste civique Pavel Vinogradov est allé pointer à l’inspection de l’arrondissement Moskovski (où il se trouve sous contrôle judiciaire). Il était accompagné de son ami et camarade Alexandre Artsibashev. Peu après, tout contact avec les deux hommes a été perdu pour plusieurs heures. Le soir, on a découvert que Pavel Vinogradov se trouvait au Centre de détention de la rue Okrestina. Alexandre Artsibashev y a également été amené un peu plus tard.

Le 14 mars, la juge Tatyana Motyl a condamné le jeune activiste à 25 jours de détention. Svetlana Vinogradova a déclaré à BelaPAN que son époux avait été reconnu coupable d’infractions aux articles 17.1 (vandalisme) et 23.4 (résistance à un agent de police) du Code des délits administratifs...

Lire la suite

Film et débat sur la situation des droits de l’homme au Bélarus lors du Festival du Film des droits humains à Genève

zheneva-stefanovich-1

Le Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains qui a eu lieu la semaine dernière à Genève a été l’occasion de mettre en valeur le combat pour la dignité humaine mené par des défenseurs des droits de l’Homme du monde entier. Pour le Bélarus, il s’agissait d’Ales Bialiatski, directeur du Centre des droits de l’Homme “Viasna” et vice-président de la FIDH, actuellement emprisonné.

Le film documentaire “La dernière dictature d’Europe” a été projeté dans le cadre du festival. Avant la projection du film Mariangela Zappia, ambassadrice de l’Union Européenne auprès des Nations Unies à Genève et Sacha Koulaeva, responsable du bureau Europe de l’Est et de Asie Centrale à FIDH, ont pris la parole.

Après la projection du film, un débat a été organisé, qu...

Lire la suite

La situation des droits humains au Bélarus à l’ordre du jour du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

DSC_3114

Les 6 et 7 mars 2014, à Genève, une série de réunions et un événement public  consacrés à la situation des droits de l’homme en République ont été tenus dans le cadre d’une session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à l’initiative de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH).

Le 6 mars, lors de la table ronde intitulée « Les droits socio-économiques au Bélarus sont systématiquement violés, de même que les droits politiques et civiques », les rapporteurs ont examiné les infractions au droit à la liberté d’association, au droit de réunion et au droit à un processus électoral équitable, soulignant tout particulièrement la situation des prisonniers politiques...

Lire la suite

Dispersion d’une action de protestation devant l’ambassade de Russie à Minsk

russia-ambasada-2014

Le 2 mars, à 14h00, des activistes de divers mouvements ont essayé d’organiser un rassemblement devant l’ambassade de Russie pour protester contre l’agression russe en Ukraine. Dès les premiers instants, ils ont été accueillis par des camionnettes et des voitures de police, ainsi que par de nombreux policiers, dont la plupart étaient en civil.

Les forces de l’ordre ont agi avec brutalité, ne laissant même pas le temps aux activistes de déployer leurs banderoles. 25 personnes – parmi lesquelles plusieurs passants ‑ ont été immédiatement interpellées.

D’après les données dont disposent les défenseurs des droits humains, toutes les personnes interpellées ont été amenées au commissariat de l’arrondissement Tsentralny de Minsk où elles ont été détenues pendant plusieu...

Lire la suite

Bélarus: Les limites et les défis de l’émulation par le sport

belarus_hokey

Alors que Minsk se prépare à accueillir les Championnats du monde de hockey sur glace en mai 2014, le monde du sport bélarusse fait face à de nombreux défis, illustrant les limites d’un système qui mise sur le sport à des fins essentiellement politiques.

L’émulation par le sport est un ingrédient typique de mobilisation et de contrôle des masses dans un régime populiste. Fidèle aux traditions soviétiques, le gouvernement bélarusse est très attaché aux valeurs véhiculées par le sport –tel l’esprit d’équipe– et souligne constamment l’importance de la culture physique pour garantir la bonne santé physique et morale du corps social. La pratique scolaire et parascolaire d’une activité sportive est encouragée pour prémunir les jeunes contre les fléaux de la drogue et du hooliganisme...

Lire la suite

Le site du CDH Viasna reste dans la liste noire

cenzura_u_internet

Le 18 février, après avoir examiné un appel déposé contre la décision du Parquet général d’inclure le site spring96.org dans la liste des sites dont l’accès est restreint pour les usagers d’Internet, le tribunal de l’arrondissement Tsentralny de Minsk a rendu un avis signifiant que Valiantsin Stefanovich est un plaignant illégitime car il n’est pas propriétaire du site en question. Par conséquent, ses droits personnels ne sauraient avoir été enfreints par l’inclusion du site dans la liste des sites interdits. En outre, le tribunal a ordonné la fin de cette affaire judiciaire.

Valiantsin Stefanovich conteste catégoriquement cette décision et a l’intention de déposer appel auprès du tribunal municipal de Minsk...

Lire la suite

Le rapport annuel de « Platform Innovation » saisi à la frontière

platforma-innovation

Le rapport annuel de « Platform Innovation » a été saisi à la frontière lituano-bélarusse et envoyé à un comité d’experts chargé de découvrir si son contenu relève de l’extrémisme ou de la calomnie.

Le 13 février au soir, des officiers des douanes du poste frontière de Kamenny Loh ont fouillé le véhicule d’Andrei Bandarenka, le directeur de « Platform Innovation ». Plusieurs exemplaires du rapport annuel de cette organisation ont été saisies afin d’être examinées. Andrei Bandarenka a souligné que ce rapport avait été publié sur le site officiel de l’organisation sans que les autorités ne soulèvent d’objections.

En outre, plus tôt cette année, le Tribunal d’Ashmiany a décrété que le livre d’Ales Bialiatski Asveschanyja Belaruschynaj (Éclair...

Lire la suite

La supervision de l’ancien prisonnier politique Zmitser Dashkevich a été prolongée de trois mois

daszkevicz-released

Le Tribunal d’arrondissement de Pershamaiski (Minsk) a prolongé la supervision préventive de l’ancien prisonnier politique Zmitser Dashkevich. Sa peine de supervision, d’une durée de six mois, devait expirer le 28 février, mais le Tribunal l’a prolongée jusqu’au 28 mai, rapporte Radio Svaboda.

Zmitser Dashkevich n’a pas assisté à l’audience car il se trouvait à son travail.

Zmitser Dashkevich a été libéré de la prison N°1 de Hrodna le 28 août 2013 après trois ans d’emprisonnement. Il avait été arrêté le 18 décembre 2010, à la veille de la dernière élection présidentielle. Il a été condamné pour « hooliganisme aggravé » puis pour « refus répétés d’obéir aux ordres des agents de l’administration pénitentiaire »...

Lire la suite

Liberté d’association au Bélarus en 2013 : les principaux obstacles aux activités des organisations non commerciales ne sont pas levés

assambleya-lawtrend

Le Centre de transformation par le droit Lawtrend et l’Association des organisations non gouvernementales démocratiques ont rédigé le rapport annuel « Liberté d’association et statut légal des organisations non commerciales » pour 2013. Ce rapport souligne notamment que la complexité de la procédure d’enregistrement force de nombreuses organisations non commerciales du Bélarus à fonctionner sans être enregistrées ou à se faire enregistrer en tant qu’organisations à l’étranger.

Un événement important dans le domaine de la législation relative aux organisations non commerciales a été l’adoption en 2013 d’amendements et d’ajouts à la loi « Sur les organisations collectives », qui sont entrés en vigueur le 20 février 2014...

Lire la suite