Prisonniers politiques

Début avril 2014, la FIDH a identifié neuf personnes comme étant des prisonniers politiques au Bélarus. Dans les prisons et les colonies pénitentiaires bélarusses, ces prisonniers politiques sont régulièrement punis, ce qui exacerbe sérieusement les conditions déjà pénibles de leur détention. Des organisations, comme l’Union européenne, ont appelé le Bélarus à relâcher tous les prisonniers politiques, et ont exprimé des préoccupations concernant la violation de leurs droits. La liberté des 32 anciens prisonniers politiques relâchés récemment est également sévèrement limitée.

Vous trouverez ci-dessous les articles relatifs à la situation des prisonniers politiques au Bélarus :

Le prisonnier politique Mikalaj Dziadok a passé vingt jours dans une cellule disciplinaire

dziadok-politzakluchennyj

Le prisonnier politique Mikalaj Dziadok, qui purge sa peine à la prison n°4 de Moguilev, a passé vingt jours dans une cellule disciplinaire. L’administration pénitentiaire l’a puni pour avoir enfreint un point du règlement relatif aux uniformes des détenus. Le père du prisonnier politique, Aliaxander Dziadok, a donné des détails aux défenseurs des droits de l’homme.

Le 23 août, au lendemain de son anniversaire, Mikalaj a été condamné à une nouvelle punition : vingt jours en cellule disciplinaire. Mikalaj Statkevich avait été condamné à la même peine dans cette même prison de Moguilev en 2012.

Le prisonnier politique Mikalaj Dziadok a été placé en détention le 3 septembre 2010 et condamné le 27 mai 2011 par le tribunal du district Zavadskoj de Minsk en vertu de la parti...

Lire la suite

Nikolaï Statkevitch : un quatrième anniversaire en prison

svabodu_statkievichy

Le prisonnier politique Nikolaï Statkevich a aujourd’hui 58 ans. Il s’agit déjà du quatrième anniversaire que l’ancien candidat à l’élection présidentielle bélarusse passe derrière les barreaux.

Marina Adamovich, l’épouse de Statkevich, a déclaré à BelaPan qu’il est très difficile de transmettre des vœux au détenu.

« Formellement, le droit à la correspondance n’est pas limité en prison. Tout dépend des actions de l’administration pénitentiaire et de ceux qui lui donnent des ordres. Jusqu’à dernièrement, la situation en matière de correspondance était à peu près correcte. Mais depuis fin juin, et tout au long du mois de juillet, une lettre sur deux lui a été remise », a-t-elle souligné.

La législation autorise Adamovich à rendre une visite  p...

Lire la suite

Les lettres envoyées au prisonnier politique Parfiankau ne lui sont pas remises

parfiankou

Vassili Parfiankau n’a plus reçu de lettre depuis le 30 avril. Cette information a été communiquée à Radye Svaboda par le père du prisonnier politique.

« Il m’a envoyé une lettre la semaine dernière. Il y écrit qu’il n’a plus reçu de courrier de notre part depuis le 30 avril. Cela signifie qu’on ne lui remet pas nos lettres. Nous lui avons aussi envoyé des journaux le 5 mai, en recommandé. Or il nous écrit qu’il n’a pas reçu de recommandé non plus. C’est comme ça. Il est détenu dans une cellule individuelle, il ne voit personne. Les gardes le laissent faire une promenade 30 minutes par jour dans la courette de la prison, c’est à cela que se réduisent ses contacts avec le monde. À devenir fou ! Ce sera sur leur conscience… », a-t-il déclaré.

Rappe...

Lire la suite

Le rapporteur spécial des Nations unies Miklós Haraszti : Ales Bialiatski libéré, mais d’autres prisonniers politiques restent en prison

Miklos Haraszti_rapporteur spécial de l'onu sur belarus

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits humains au Bélarus, Miklós Haraszti, a salué la libération de prison du défenseur des droits humains Ales Bialiatski et appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques ainsi qu’à leur pleine réhabilitation.

Bialiatski, fondateur du Centre des droits humains Viasna, récipiendaire de plusieurs prix des droits de l’homme et candidat au prix Nobel de la paix, a été condamné en novembre 2011 pour fraude fiscale à quatre ans et demi de prison et à la confiscation de tous ses biens.

« En réalité, les fausses accusations contre Bialiatski sont directement liées au fait que l’activité des ONG est fortement réduite par la limitation de leur accès au financement », a ...

Lire la suite

Le prisonnier politique Andrei Haidukou a été libéré de la prison de Vitebsk

haidukou-sentenced to 1,5 prison

Le prisonnier politique Andrei Haidukou a reçu l’ordre de rassembler ses effets personnels à six heures du matin, alors que les detenus sont généralement libérés autour de onze heures. Á sept heures, Andrei a été emmené à la gare de Vitebsk à bord d’un véhicule de police.

Andrei se trouve à présent à Vitebsk, et s’apprête à partir pour Navapolatsk, où il réside. Dans une discussion téléphonique, il a déclaré que son affaire pénale était fabriquée de toutes pièces et constituait une provocation contre son organisation.

Le 8 novembre 2012, Andrei Haidukou a été interpellé par des officiers du KGB et transféré dans un bâtiment d’enquête et d’isolement du KGB...

Lire la suite

L’ancien prisonnier politique Pavel Vinahradau reste sous surveillance policière

pavel-vinagradau

Le 24 avril, ancien prisonnier politique Pavel Vinahradau s’est rendu au commissariat de l’arrondissement Maskouski à Minsk pour son dernier jour de surveillance préventive, imposée pour ces activités militantes. Cependant, les agents de police lui ont dit que sa période de restriction pouvait être étendue.

Le 25 avril, Vinahradau a été informé que sa période de surveillance préventive a été prolongée de 6 mois.

Pavel Vinahradau est un des premiers militants à avoir été condamné dans le cadre du procès qui a suivi les élections présidentielles de décembre 2010. Il a au départ été libéré mais immédiatement placé sous surveillance préventive. Pendant ce temps, le militant a été régulièrement soumis à des obstacles administratifs en raison de ses activités politiques...

Lire la suite

L’ancien prisonnier politique Dzmitry Dashkevich condamné à 25 jours de détention

daszkevicz-released

L’ancien prisonnier politique Dzmitry Dashkevich a été arrêté hier soir devant son appartement à Minsk. Il a été fouillé puis emmené au commissariat de l’arrondissement Pershamaiski.

Aujourd’hui, son cas a été entendu par le juge correctionnel Yury Harbatousk de la Cour d’arrondissement Pershamaiski. Dzmitry Dashkevich a été inculpé pour avoir commis deux infractions : violation des règles de restriction préventive (article 24.12) et insoumission aux ordres de la police (article 23.4).

En conclusion, l’ancien dirigeant du mouvement de jeunesse Front Jeune a été condamné à 25 jours de détention.

Au cours de ces trois derniers jours seulement, la police de Minsk a placé en détention préventive quatre activistes d’opposition : Maksim Viniarski, Illia Dabratvor, ...

Lire la suite

Belarus : 9 prisonniers politiques sont dans une situation critique, 32 militants voient leur liberté restreinte

fidh-viasna-logo

Les preuves rassemblées par la FIDH et son organisation membre au Belarus, le centre des droits de l’Homme Viasna, contredisent clairement la déclaration faite lors de la conférence de presse de 14 février 2013 par le Procureur adjoint bélarusse, le Général Alyaksey Stuk selon laquelle les conditions de détention dans les prisons bélarusses et la colonies pénitentiaires des 9 prisonniers actuellement identifiés par nos organisations comme des prisonniers politiques n’étaient pas différentes de celles des autres prisonniers.

Les  9 détenus sont régulièrement victimes de punitions qui exacerbent fortement des conditions de détention déjà difficiles en restreignant leurs moyens de subsistance ainsi que la qualité de leur nourriture et de l’aide médicale...

Lire la suite

Le prisonnier politique Nikolaï Autukhovich a été libéré

autuhovich-mikalaj

Le prisonnier politique Nikolaï Autukhovich a été libéré de la prison n°1 de Hrodno à 8h00 ce matin. Le journaliste d’Euroradio Ales Pilietski rapporte qu’il a été accueilli à sa sortie par des proches, des activistes politiques et des journalistes — une trentaine de personnes au total.

Le prisonnier politique a déclaré qu’en prison on lui avait par deux fois proposé d’adresser une demande de grâce à Loukachenko, mais qu’il avait refusé, car cela était inacceptable pour lui.

Autukhovich a annoncé qu’après sa libération il voulait tout d’abord se reposer et qu’il allait se rendre chez sa mère, à Hrodno. Mais dès aujourd’hui, il souhaite passer des examens médicaux à l’hôpital afin de faire un bilan sur son état de santé...

Lire la suite

Les activistes Vinogradov et Artsibashev ont été condamnés respectivement à 25 et 15 jours de prison

vinahradau-arcybaszau

Le 13 mars dernier, l’activiste civique Pavel Vinogradov est allé pointer à l’inspection de l’arrondissement Moskovski (où il se trouve sous contrôle judiciaire). Il était accompagné de son ami et camarade Alexandre Artsibashev. Peu après, tout contact avec les deux hommes a été perdu pour plusieurs heures. Le soir, on a découvert que Pavel Vinogradov se trouvait au Centre de détention de la rue Okrestina. Alexandre Artsibashev y a également été amené un peu plus tard.

Le 14 mars, la juge Tatyana Motyl a condamné le jeune activiste à 25 jours de détention. Svetlana Vinogradova a déclaré à BelaPAN que son époux avait été reconnu coupable d’infractions aux articles 17.1 (vandalisme) et 23.4 (résistance à un agent de police) du Code des délits administratifs...

Lire la suite