Vidéos

Vidéo de la perquisition menée dans les locaux du Centre « Viasna » en janvier 2011

17 janvier 2011 les locaux du centre « Viasna » ont été perquisitionnés.

Comme l’a annoncé le juriste du centre « Viasna » Valentin Stefanovitch dans une interview à BelaPAN, les tentatives de pénétrer dans les locaux ont débuté aux alentours de 15h30. Comme elles étaient entreprises par des personnes inconnues en civil, les membres de « Viasna » ont décidé de ne pas les laisser entrer. Un peu plus tard, des agents de police en uniforme se sont présentés sur les lieux avec un mandat de perquisition, suite à quoi la porte fut ouverte.

D’après Stefanovitch, les agents du Comité de Sûreté d’État (le KGB) ont présenté un mandat de perquisition ayant reçu l’aval du procureur, dans le cadre de l’enquête judiciaire lancée suite aux protestations le jour de l’élection présidentielle...

Lire la suite

Un mois avant son arrestation …

Un mois avant son arrestation, Ales témoigne de la pression subie de la part des autorités en raison de ses activités en faveur de la défense des droits de l’Homme.

« My name is Ales Bialiatski, Chairman of the Human Rights Center “Viasna” in Belarus. I am very concerned about the human rights situation and the unprecedented level of repression by the Belarusian authorities on civil society since December 19, 2010, the day of the presidential election. Representatives of civil society and activists and civic organisations have been subjected to exceptionally severe harassment. Human rights defenders have also been harassed, in particular my organisation, the Human Rights Center Viasna. Our central office has been searched three times...

Lire la suite

Intervention d’Ales Bialiatski au Parlement européen sur la situation des droits de l’Homme au Belarus, juillet 2011

Voir la vidéo en anglais

Ales Bialiatski at the European Parliament on… par fidhdailymotion

 

 

Lire la suite

Centre de défense des droits de l’Homme « Viasna » continuera son activité malgré le refus d’un enregistrement officiel en 2009

3 juin 2009

Comme l’a déclaré lors d’une conférence de presse l’un des fondateurs du mouvement associatif de défense des droits de l’Homme «Nasha Viasna» (nom choisi pour le re-enregistrement du centre « Viasna »), Valentin Stefanovitch, le travail se poursuivra malgré le refus d’un enregistrement officiel.

Voir la vidéo en bélarusse :

D’après lui, le 25 mai, le Ministère de la justice bélarusse a prononcé, pour la troisième fois, une décision selon laquelle le mouvement associatif de défense des droits de l’Homme «Nasha Viasna» ne pouvait pas être enregistré conformément à la procédure prévue par la loi.

« Les reproches du Ministère de la justice ne sont pas fondées sur la législation du Bélarus...

Lire la suite

Bélarus : Une société bâillonée

La FIDH lance un film de 7 minutes sur la répression qui sévit au Bélarus depuis l’élection présidentielle de décembre 2010.


Bitter winter in Belarus – FIDH par fidhdailymotion

Le film de la FIDH Bitter Winter in Belarus dénonce la violente répression menée par les autorités Bélarus à l’encontre de tous ceux qui ont contesté les fraudes électorales commises lors de l’élection présidentielle du 19 décembre 2010.

Suite à l’annonce du résultat de l’élection, près de 700 personnes ont été arrêtées et incarcérées alors qu’elles manifestaient pacifiquement dans le centre de Minsk pour contester les fraudes. Nombre d’entre elles ont été battues...

Lire la suite

FIDH et Centre « Viasna » présentent un rapport sur les conditions de détention au Bélarus

Une conférence de presse de Luis Guillermo Perez, secrétaire général de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), s’est déroulée le 2 septembre 2008 à Minsk. Elle a eu lieu dans le cadre de la présentation d’un rapport de la FIDH et des défenseurs des droits de l’Homme bélarusses : « Conditions de détention en République du Bélarus ».

Voir la vidéo en bélarusse et russe :

Comme le souligne le vice-président de la FIDH, Ales Bialiatski, le rapport préparé par la mission d’enquête de la FIDH (dont le quartier général est situé à Paris) et le Centre de défense des droits de l’Homme « Viasna » fermé par les autorités, est dédié aux conditions de détention au Bélarus.

« Je voudrais remarquer », souligne le militant des droits de l’homme...

Lire la suite