Ales Bialiatski s’est rendu à Bruxelles et à Strasbourg

ales-fidh-brussels-eu-300x200

Ales Bialiatski, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), est arrivé le 1er juillet à Bruxelles. Il y a rencontré des représentants de l’Union européenne afin de les remercier de leurs efforts inlassables en vue d’obtenir sa libération et pour les appeler à continuer de lutter pour la libération de tous les prisonniers politiques au Bélarus et pour obtenir des changements systémiques dans la situation des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Le défenseur des droits humains a également appelé à soutenir la société civile bélarusse dans sa lutte pour la démocratie et les droits humains.

Les diplomates et journalistes européens ont interrogé le dirige...

Lire la suite

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU proroge le mandat du Rapporteur spécial de l’ONU sur le Bélarus

UN-special-rapporteur-Belarus

Le 27 juin, les délégués de la 26ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU ont voté la prorogation du mandat du Rapporteur spécial de l’ONU sur le Bélarus, rapporte le centre de presse des Nations unies.

Le Conseil a décidé de « proroger le mandat du Rapporteur spécial sur la situation des droits humains au Bélarus pour une période d’un an » et a chargé le Rapporteur spécial de « soumettre un rapport sur la situation des droits humains au Bélarus au Conseil des droits de l’homme lors de sa vingt-neuvième session et à l’Assemblée générale lors de sa soixante-dixième session ». Une résolution intitulée « Situation des droits humains au Bélarus » a obtenu le soutien de vingt-quatre délégations...

Lire la suite

Ales Bialiatski aux médias lituaniens : je n’en veux pas à la Lituanie

bialiatski-vilnia-press

Ales Bialiatski, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna, vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et l’un des fondateurs de la Maison bélarusse des droits de l’homme Boris Zvozskov à Vilnius (Lituanie), a donné une conférence de presse pour les médias lituaniens le 27 juin à Vilnius.

« Non, je n’éprouve ni rancune ni colère. » C’est par ces mots que l’ancien prisonnier politique a ouvert sa rencontre avec les journalistes, expliquant qu’il voulait immédiatement répondre à une question dont il savait qu’elle lui serait nécessairement posée. « Ce ne sont pas les autorités lituaniennes mais les autorités bélarusses qui m’ont mis en prison. »

Rappelons que les poursuites pénales déclen...

Lire la suite

Enfin libre ! Paris salue la libération d’Ales Bialiatski

ales-paris

Comme promis par la maire de Paris Anne Hidalgo, le portrait d’Ales Bialiatski affiché en face de la mairie du 11ème arrondissement est désormais barré d’une inscription proclamant « Enfin libre ! ». De cette manière, la capitale française salue la libération du défenseur des droits humains bélarusse, citoyen d’honneur de Paris et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH).

Ales Bialiatski est attendu le 30 juin à Paris, où se trouve le siège de la FIDH.

Le Centre de défense des droits humains Viasna est membre de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme depuis 2004...

Lire la suite

Le Présidium de la Cour suprême ordonne un nouveau procès dans l’affaire Belsat

belsat-tv

Le Présidium de la Cour suprême du Bélarus a décidé de la tenue d’un nouveau procès dans l’affaire de la plainte déposée par le propriétaire de la compagnie BELSATplus Andreï Beliakov contre la chaine de télévision Belsat. Cette décision a été officiellement justifiée par le fait que les éléments matériels du dossier n’auraient pas été correctement examinés.

La demande d’un nouveau procès avait été adressée au Présidium de la CS par le vice-président de la Cour suprême Alexandre Fedortsov.

Le représentant officiel de la chaine Belsat Mikhaïl Ianchuk a déclaré au service de presse de l’Association bélarusse des journalistes que lors de l’audience les deux parties au conflit ont été invitées à présenter leurs arguments aux membres du présidium...

Lire la suite

Maire de Paris Anne Hidalgo à la suite de la libération d’Ales Bialiatski

Anne-Hidalgo-nouvelle-Maire-de-Paris

Par Mme Anne HIDALGO – Maire de Paris

C’est avec une joie immense que j’apprends la libération d’Ales Bialiatski, Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris, président du Centre des droits de l’Homme « Viasna » au Bélarus et vice-président de la Fédération internationale des droits de l’Homme.

Eminent défenseur des droits humains et de la liberté, Ales Bialiatski a été condamné le 24 novembre 2011 au terme d’un procès inique à quatre ans et demi de prison ferme.  Son amnistie au terme de 3 années de détention marque un nouveau pas en faveur de la liberté d’expression et de la démocratie dans le monde.

Je tiens à réaffirmer la solidarité de Paris avec les femmes et les hommes engagés au quotidien dans la défense des libertés fondamentales...

Lire la suite

Le rapporteur spécial des Nations unies Miklós Haraszti : Ales Bialiatski libéré, mais d’autres prisonniers politiques restent en prison

Miklos Haraszti_rapporteur spécial de l'onu sur belarus

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits humains au Bélarus, Miklós Haraszti, a salué la libération de prison du défenseur des droits humains Ales Bialiatski et appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques ainsi qu’à leur pleine réhabilitation.

Bialiatski, fondateur du Centre des droits humains Viasna, récipiendaire de plusieurs prix des droits de l’homme et candidat au prix Nobel de la paix, a été condamné en novembre 2011 pour fraude fiscale à quatre ans et demi de prison et à la confiscation de tous ses biens.

« En réalité, les fausses accusations contre Bialiatski sont directement liées au fait que l’activité des ONG est fortement réduite par la limitation de leur accès au financement », a ...

Lire la suite

Sacha Koulaeva : la libération d’Ales est un signe d’espoir pour les défenseurs des droits humains persécutés dans d’autres pays

bialiatski_kulaeva

Sacha Koulaeva, responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale à la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), s’est rendue à Minsk le 23 juin pour transmettre à Ales Bialiatski, vice-président de la Fédération, les félicitations de ses collègues du monde entier pour sa libération.

« Bien sûr, c’est une journée très heureuse. Une journée heureuse pour moi personnellement, pour nous tous, pour des dizaines, des centaines de personnes dans le monde entier — pour tous ceux qui se sont battus pour cette libération, et ils ont été très nombreux. C’est une grande joie pour énormément de personnes dans tous les pays d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique et évidemment dans notre région, en Europe de l’Est et en Asie centrale...

Lire la suite

La supervision préventive n’empêchera pas Ales Bialiatski d’agir au niveau international

bialiacki_2014

Le 23 juin, le directeur du CDH Viasna Ales Bialiatski s’est rendu dans les locaux de l’Inspection d’application des peines du commissariat de l’arrondissement Pervomaisky (Minsk), où il a été informé de son placement sous supervision préventive.

L’ex-prisonnier politique fait l’objet de diverses limitations et obligations « préventives ».

- J’ai signé un document sur la supervision préventive, qui stipule qu’une fois par mois je dois avoir un entretien avec un agent de police, et que je ne dois pas commettre plus de trois délits administratifs en l’espace d’un an, parce que dans ce cas ils auraient la possibilité de me placer sous surveillance préventive — une forme plus sévère de contrôle des anciens détenus...

Lire la suite

Ales Bialiatski : le Bélarus devrait être un pays sans prisonniers politiques

bialiacki-stefanovich_pressconf-minsk

Le 23 juin s’est tenue dans les locaux du Centre des droits humains Viasna une conférence de presse du directeur de l’organisation et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme Ales Bialiatski.

Le prisonnier politique a été libéré de la colonie pénitentiaire N°2 de Bobrouïsk le 21 juin, jour de l’entrée en vigueur de la Loi d’amnistie.

« Être en prison parce qu’on se bat pour un Bélarus démocratique et indépendant, c’est normal », a déclaré Ales Bialiatski au début de la conférence de presse. Il a barré son nom sur un tshirt où étaient inscrits les noms des prisonniers politiques bélarusses.

bialiatski-released-pressconf bialiatski-released-pressconf-minsk

« Nous ne d...

Lire la suite