Ales Bialiatski articles avec le mots clés

Souhayr Belhassen présente la candidature d’Ales Bialiatski au poste du vice-président de la FIDH

souhayr belhassen_freeales

Intervention de Souhayr Belhassen qui a présenté le 26 mai la candidature d’Ales Bialiatski pour le poste du vice-président de la FIDH lors du 38me Congres de la FIDH

Chers amis,

de façon tout à fait exceptionnelle, je dois vous présenter un candidat à la vice-présidence de la FIDH parce qu’il ne peut pas le faire lui même. Il est très loin, et à la fois très proche, il est avec nous tous comme vous avez pu le voir tout au long de notre Congres.

Il s’agit bien sur d’Ales Bialiatski. Président du Centre de défense des droits de l’Homme Viasna au Bélarus, éminent défenseur des droits de l’Homme, respecté et connu bien au dela des frontières du Belarus ou même de la région d’Europe de l’Est...

Lire la suite

« Libérez Ales Bialiatski ! » dans les rues d’Istanbul

fidh-istanbul-freedom-for-ales-bialiatski

Les participants du 38e congrès de la Fédération Internationale des droits de l’Homme (FIDH) qui a commencé aujourd’hui à Istanbul ont organisé une manifestation pour exiger la libération de leurs collègues prisonniers politiques : le bélarusse Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et  le bahreïnien Nabil Rajab, adjoint du secrétaire général de la FIDH.

« A l’issue de la première journée du congrès, les participants à l’évènement ont marché dans les rues en scandant les slogans « Libérez Ales ! », « Libérez Nabil ! ». Ils exigent également la libération des journalistes et des défenseurs des droits de l’Homme turcs, qui se trouvent aujourd’hui derrière les barreaux pour des raisons politiques », a déclaré le directeur adjoint du c...

Lire la suite

Ales Bialiatski ne croit pas à une libération rapide

Le procès d’Ales Bialiatski

Le directeur du centre de défense des droits de l’homme Viasna Ales Bialiatski, emprisonné pour des motifs politiques, ne croit pas à une libération rapide et consacre tout son temps libre à écrire.

C’est ce qu’il ressort d’une lettre que Bialiatski, détenu à la colonie pénitentiaire N°2 de Babrouïsk, a envoyée à la militante des droits de l’homme Tatiana Reviako. Cette lettre a été écrite le 6 mai, après Pâques. Certains s’attendaient à ce que les prisonniers politiques soient libérés à l’occasion de cette fête.

« Il a écrit qu’il n’y croyait absolument pas, parce qu’aucun signe concret n’indique que son sort, ou celui des autres prisonniers politiques, va changer dans un futur proche...

Lire la suite

Ales Bialiatski a été privé de colis alimentaires pour six mois

sentence_Ales

Le 16 mai, l’épouse du prisonnier politique Ales Bialiatski, Natalia Pintchouk, s’est rendue à la colonie pénitentiaire de Babrouïsk où son mari est détenu.

Radye Svaboda rapporte que Natalia, qui avait l’intention de transmettre un colis à son époux, a appris que celui-ci avait été privé pour six mois du droit de recevoir des colis alimentaires.

« Pour quelle infraction a-t-il été sanctionné ? On ne me l’a pas dit, et je n’ai même pas cherché à le découvrir. C’est une question rhétorique : ils trouvent toujours une raison quelconque », a déclaré Natalia.

Elle a également indiqué qu’Ales Bialiatski avait téléphoné à la maison début mai...

Lire la suite

Sacha Koulaeva : « Ales a toujours été là où on avait besoin de solidarité »

La renommée d’Ales Bialiatski ne se limite pas au Bélarus et au centre « Viasna » : il est connu dans de nombreux pays du monde comme un défenseur des droits de l’homme. Tous ses compatriotes ne savent pas forcément qu’Ales a été élu deux fois vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), dont le quartier général se trouve à Paris. Et que c’est grâce à lui que la FIDH a élargi son champ de travail.

Nous avons demandé à Sacha Koulaeva, responsable du bureau Europe de l’Est et Asie Centrale de la FIDH, de nous parler plus en détail des actions d’Ales Bialiatski sur l’arène internationale.

Sacha, est-ce que vous vous souvenez comment le centre bélarusse « Viasna » s’est retrouvé dans les rangs de la Fédération internationale ?

– « Viasna » a rejoint...

Lire la suite

Ales Bialiatski : une vie contre les totalitarismes

Poursuivi pour «fraude fiscale», le défenseur bélarusse des droits humains Ales (Aliaksandr) Bialiatski encourt une peine de trois à sept ans de prison. La communauté internationale se mobilise aujourd’hui autour de celui qui symbolise la lutte pour les droits d’un peuple otage de l’un des derniers dinosaures d’Europe de l’Est.

Des yeux bleu-acier, profonds et malicieux, qui traduisent tout à la fois une incroyable douceur et une obstination farouche : Ales (Aliaksandr) Bialiatski fait inévitablement penser à ces militants de la liberté d’une époque révolue, désormais cantonnée dans les livres d’Histoire à la rubrique «Guerre Froide»...

Lire la suite