APCE articles avec le mots clés

La Présidente de l’APCE rencontre Ales Bialiatski suite à sa libération

Visit by  Mr Bialiatski.Visite de M. Bialiatski.

Anne Brasseur, Présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) s’est entretenue aujourd’hui à Strasbourg avec Ales Bialiatski, Président du Centre bélarussien des droits de l’homme Viasna, et Vice-président de la Fédération internationale  des droits de l’homme (FIDH). M. Bialiatski était accompagné du Président de la FIDH Karim Lahidji.

Mme Brasseur a profité de cette occasion pour féliciter en personne M. Bialiatski, qui s’est vu remettre le premier Prix des Droits de l’homme Vaclav Havel. Ce prix avait été décerné à M. Bialiatski par l’Assemblée en septembre 2013, mais le lauréat, emprisonné depuis 2011, n’avait pas pu assister à la cérémonie. La Présidente a discuté avec M...

Lire la suite

Le dialogue entre l’APCE et le Bélarus doit demeurer soumis à conditions de libération des prisonniers politiques

PACE

La Commission des questions politiques et de la démocratie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« La Commission se félicite de la décision de l’Assemblée de décerner le tout premier Prix des droits de l’homme Václav Havel, qui récompense des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme, à un militant bélarusse des droits de l’homme, Ales Bialiatski, symbole à ses yeux des tous les défenseurs des droits de l’homme qui subissent la répression au Bélarus.

A l’issue d’une audition tenue à Strasbourg le 2 octobre en présence de Natallia Radzina, rédactrice en chef du site d’information bélarusse Charter97.org et de Aliaksandr Lahviniec, Vice-Président du Mouvem...

Lire la suite

Les rapporteurs de l’APCE appellent le Bélarus à ne pas procéder à une nouvelle exécution

pace rapporteurs death penalty in belarus

Strasbourg, 13.06.2013 – Marina Schuster (Allemagne, ALDE), Rapporteur général sur l’abolition de la peine de mort pour l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), et Andres Herkel (Estonie, EPP/CD), Rapporteur sur la situation au Bélarus, ont exprimé leur profonde préoccupation à la suite d’informations parues dans la presse d’après lesquelles une nouvelle condamnation à la peine de mort aurait été prononcée au Bélarus hier.

« Le Bélarus est le seul pays d’Europe à continuer d’appliquer la peine de mort. Nous ne pouvons qu’appeler les autorités compétentes à ne pas faire un pas supplémentaire les éloignant de la famille des nations européennes, laquelle a mis fin à ces châtiments cruels et inhumains d’un autre âge », ont-ils décla...

Lire la suite

Andres Henkel : Qui sont les prisonniers politiques en Europe ?

Andres Henkel, rapporteur de l’APCE sur la situation au Bélarus :

Ce texte a été préparé pour la conférence tenue à Tartu le 25 mars 2012

à l’occasion du Jour du souvenir des combattants de la liberté

Il y a quelques jours, je me trouvais à Oslo, par une belle journée de printemps. J’assistais à une conférence consacrée à la situation au Bélarus. Elle était organisée par le Comité Helsinki de Norvège, en coopération avec le PEN Club norvégien. Au dîner, l’une des invitées avait les larmes aux yeux. Pourquoi ? Elle a expliqué que rien ne changerait jamais, que les gens continuaient de souffrir. Et pas seulement au Bélarus. Je n’ai pas pu la réconforter autrement qu’en disant que l’Histoire était emplie d’horreurs indescriptibles...

Lire la suite

Déclaration de l’APCE en soutien d’Ales Bialiatski et de sa candidature pour le Prix Nobel

Doc. 12854
25 janvier 2012

Pour l’attribution du Prix Nobel à Ales Bialiatski, défenseur bélarusse des droits de l’homme
Déclaration écrite no 508

Nous, parlementaires des Etats membres du Conseil de l’Europe, soutenons vivement l’idée d’attribuer le Prix Nobel de la Paix au remarquable militant bélarusse et défenseur des droits de l’homme Ales Bialiatski.

M. Bialiatski, qui a été condamné à 4 ans et demi de travaux forcés, n’a jamais étépoliticien. Son seul crime est d’être une personne sensible qui a soutenu les victimes du régime antidémocratique, de les avoir aidées et d’avoir pris soin de leur famille. Nous exigeons sa libération.

Le peuple de l’Europe libre n’abandonnera jamais les citoyens du Bélarus, qui ont entièrement le droit de jouir des mêmes libertés que nous.

S...

Lire la suite

APCE : Les autorités du Bélarus « tournent délibérément le dos à l’Europe et ses valeurs »

Strasbourg, 25.01.2012 – L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), réunie cette semaine en session plénière à Strasbourg, a aujourd’hui exprimé sa profonde préoccupation concernant la détérioration de la situation des droits de l’homme et des libertés civiles et politiques au Bélarus et condamne les mesures de plus en plus répressives contre toute tentative de contestation. « Les autorités de Minsk tournent délibérément le dos à l’Europe et aux valeurs qu’elle défend », a-t-elle affirmé.

Le texte adopté, basé sur le rapport d’Andres Herkel (Estonie, PPE/DC), condamne la persécution permanente des membres de l’opposition et le harcèlement des militants de la société civile, des médias libres et des défenseurs des droits de l’homme et s’inquiète des conditions de dé...

Lire la suite

Les rapporteurs de l’APCE déplorent la condamnation d’Ales Bialiatski et demandent sa libération

En réaction à la condamnation d’Ales Bialiatski à 4,5 ans de prison ferme en régime sévère avec la confiscation de ces biens, les rapporteurs de l’Assamblée Parlementaire du Conseil de l’Europe M. Andres Herkel (Estonie, PPE) et Mme Marieluise Beck (Allemagne, ADLE) ont déclaré le 24 novembre 2011:

Nous considérons que le procède M. Bialiatski et sa détention depuis le 4 août 2011, s’élève à un harcèlement judiciaire d’un défenseur des droits humains à cause de ses activités légitimes de défense des droits de l’Homme protégées par tous les instruments internationaux des droits humains.

Les rapporteurs ont aussi appelé les autorités bélarusses à libérer Ales Bialiatski immédiatement et sans condition, à garantir en toutes circonstances son intégrité physique et psychologique, et à arrêter

Lire la suite

Le Bureau de l’APCE exprime sa consternation, suite à la condamnation prononcée à l’encontre de M. Bialiatski

Strasbourg, 24.11.2011 – Le Bureau de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), réuni aujourd’hui à Edimbourg, a exprimé sa consternation suite à la condamnation très sévère prononcée aujourd’hui par le Tribunal de district de Pervomaiski à Minsk, contre le défenseur des droits de l’homme bélarussien Ales Bialiatski. M. Bialiatski a été condamné à quatre ans et demi de prison ferme, à la confiscation de ses biens et à une amende pour ‘recel de profits à grande échelle suite à un accord antérieur’ conformément à l’article 243, alinéa 2, du Code pénal.

Le Bureau considère que cette dernière condamnation se fonde sur des accusations faussement établies et politiquement motivées et constitue la parfaite illustration de la répression continue et systématique des autori...

Lire la suite

Le rapporteur de l’APCE pour le Bélarus a l’intention de rendre visite aux prisonniers politiques détenus à Minsk

La Commission des questions politiques de l’APCE a approuvé aujourd’hui l’intention du Rapporteur pour le Bélarus, Andres Herkel (Estonie, EPP/CD), d’effectuer une visite à Minsk dans les mois à venir afin de rencontrer non seulement les autorités mais aussi des prisonniers politiques, y compris d’anciens candidats à l’élection présidentielle ainsi qu’Ales Bialiatski, président du Centre de défense des droits de l’homme « Viasna », à la suite d’informations concernant des mauvais traitements physiques et psychologiques qui leur seraient infligés.

Le rapporteur est mandaté pour suivre avec la plus grande attention les mesures prises à l’égard de M. Bialiatski et des autres opposants au régime, et demande la libération de tous les prisonniers politiques du Bélarus.

Retour

Lire la suite

Déclaration de soutien à Ales Bialiatski signée par les membres de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe

Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe

6 Octobre 2011

Manifestation de soutien à Ales Bialiatski, défenseur bélarussien des droits de l’homme 

Déclaration écrite n° 497  

La présente déclaration écrite n’engage que ses signataires

Depuis la vague de répression qui a suivi l’élection présidentielle, la situation des droits de l’homme et des libertés civiles et politiques s’est considérablement dégradée au Bélarus. Des accusations pénales fabriquées de toutes pièces, des perquisitions, des interrogatoires et des campagnes de dénigrement ont été lancés contre des militants politiques et des défenseurs des droits de l’homme.

Ales Bialiatski, directeur du Centre des droits de l’homme «Viasna », a été arrêté le 4 août 2011 et risque jusqu’à sept ans de prison, soi-disant pour évasion fis...

Lire la suite