Bruxelles articles avec le mots clés

Ales Bialiatski s’est rendu à Bruxelles et à Strasbourg

ales-fidh-brussels-eu-300x200

Ales Bialiatski, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), est arrivé le 1er juillet à Bruxelles. Il y a rencontré des représentants de l’Union européenne afin de les remercier de leurs efforts inlassables en vue d’obtenir sa libération et pour les appeler à continuer de lutter pour la libération de tous les prisonniers politiques au Bélarus et pour obtenir des changements systémiques dans la situation des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Le défenseur des droits humains a également appelé à soutenir la société civile bélarusse dans sa lutte pour la démocratie et les droits humains.

Les diplomates et journalistes européens ont interrogé le dirige...

Lire la suite

FIDH manifeste contre les violations des droits de l’homme au Bélarus à l’occasion du visite du chef du MAE Makey à Bruxelles

Aujourd’hui, à l’occasion de la visite à Bruxelles du ministre bélarusse des Affaires étrangères Vladimir Makeï, la FIDH a organisé une manifestation au rond-point Schuman, au cœur du quartier où sont installées les institutions de l’UE. Les manifestants ont brandi les portraits de douze prisonniers politiques actuellement derrière les barreaux et ont déployé des ballons noirs et blancs symbolisant les prisons bélarusses. C’est la première visite de M. Makeï sur le territoire de l’Union européenne depuis que le 25 juin 2013 l’UE a temporairement levé l’interdiction de visa dont il faisait l’objet. Les restrictions aux déplacements des officiels bélarusses font partie des sanctions adoptées par l’UE contre le Bélarus.

p1000513 p1000510

La FIDH a déclaré une fois de p...

Lire la suite

Valentin Stefanovitch : « Bruxelles ne se fait aucune illusion sur ce régime »

stefanovich-09.04.2013

C’est la conclusion qu’a tirée le directeur adjoint du Centre de défense des droits de l’homme Viasna après sa récente visite dans la capitale de l’Union européenne, où il a pris part aux travaux de la conférence sur le dialogue et la modernisation du Bélarus et à plusieurs entretiens de travail.

 « Pour Viasna en tant qu’organisation de défense des droits de l’homme, il est fondamental qu’une éventuelle reprise du dialogue entre le Bélarus et l’Union européenne ait comme condition préalable la libération et la réhabilitation des prisonniers politiques. Notre but premier est qu’ils retrouvent la liberté. Et, ensuite, qu’ils puissent participer pleinement à la vie civile et politique du pays...

Lire la suite