campagne « Défenseurs des droits de l’homme contre la peine de mort au Bélarus » articles avec le mots clés

Nouvelle exécution au Bélarus : la condamnation à mort de Ryhor Yuzepchuk a été appliquée.

death-penalty

Le tribunal régional de Moguilev a annoncé que Ryhor Yuzepchyk a été exécuté. L’homme, âgé de 45 ans, avait été condamné à mort pour avoir tué son compagnon de cellule. Ce dernier aurait parié sa propre vie dans une partie de dominos.

La condamnation à mort de Ryhor Yuzepchyk a été prononcée le 25 avril 2013, mais n’a pas provoqué un grand tollé. Cela s’explique par le peu d’informations disponibles sur l’affaire et l’identité du meurtrier. Longtemps, les autorités n’ont même pas rendu public le nom de l’individu condamné.

Pourquoi le système garde-t-il le silence sur les exécutions ?

Le tribunal régional de Moguilev a condamné Ryhor Yuzepchyk à la peine de mort le 25 avril 2013...

Lire la suite

Une nouvelle condamnation à mort prononcée au Bélarus

death-penalty

Le Centre de défense des droits de l’homme Viasna a appris qu’une nouvelle condamnation à mort a été prononcée au Bélarus. Le condamné est un homme de 53 ans nommé Eduard Lykov, accusé de cinq meurtres commis sous l’emprise de l’alcool. Le verdict a été annoncé par le tribunal régional de Minsk le 26 novembre 2013. Or Lykov se trouve aux arrêts depuis 2011. Au cours de ce laps de temps, il a eu trois avocats différents.

On sait de lui qu’il n’avait pas de domicile fixe et qu’il restait en contact avec sa mère, qui réside à Baranavichy. Son fils vit en Russie, sa fille en Allemagne, mais le condamné n’entretient pas de relations avec ses enfants. Lykov est né en Russie, mais est citoyen bélarusse.

Le coordinateur de la campagne « Les défenseurs des droit...

Lire la suite

Mylène Farmer a signé une pétition contre la peine de mort au Bélarus

Mylene Farmer

Le 24 octobre, une semaine avant sa venue à Minsk, où Mylène Farmer présentera au public son nouveau show intitulé « Timeless », elle a signé la pétition de la campagne «Les défenseurs des droits humains contre la peine de mort au Bélarus».

La célèbre chanteuse française n’est pas restée indifférente à l’appel que lui ont adressé la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’homme) et le Centre de défense des droits humains Viasna. Dans ce courrier, les défenseurs des droits humains l’ont informée du problème de la peine de mort au Bélarus, qui est le dernier pays de l’espace européen où la peine capitale est encore appliquée.

« Aussi ne connaitrait il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste, que celui-là : concourir à l’aboli...

Lire la suite

« Aposhni zolak » : la possibilité d’exprimer sa position sur la peine de mort

aposhni_zolak_15

Le 5 octobre le concert « Aposhni zolak » (Dernière aube), consacré à la peine de mort au Bélarus s’est tenu à Bialystok (Pologne). Sa retransmission on line a permis à des milliers de Bélarusses d’y assister en dépit de la frontière séparant la Pologne du Bélarus, des « listes noires » visant les musiciens participant à ce concert, et de l’interdiction de discuter de la question de la peine de mort dans l’espace public.

Le 10 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, un enregistrement du projet musical « Aposhni Zolak » a été mis en ligne sur le Web...

Lire la suite

La Cour suprême a confirmé la condamnation à mort de Pavel Selioun

Aujourd’hui a eu lieu l’examen de l’appel déposé par Pavel Selioun contre le verdict de peine maximale prononcé à son encontre par le Tribunal régional de Grodno. La Cour suprême a confirmé le verdict de première instance.

Le 12 juin 2013, le Tribunal régional de Grodno a reconnu Pavel Selioun coupable en vertu de quatre articles du Code pénal de la République du Bélarus — points 1 et 6 de la partie 2 de l’article 139 (double homicide commis avec une cruauté particulière) ; partie 1 de l’article 205 (vol) ; partie 1 de l’article 347 (profanation de cadavre) ; et article 378 (vol de documents personnels) — et a prononcé à son encontre la sentence maximale : la condamnation à mort...

Lire la suite

La question de la peine de mort au Bélarus est discutée au niveau international

no à la peine de mort au belarus

Les représentants de la campagne « Les défenseurs des droits de l’homme contre la peine de mort au Bélarus » prennent part aux travaux du 5ème Congrès Mondial contre la peine de mort, qui se tient à Madrid du 12 au 15 juin. La capitale espagnole accueille ces jours-ci les représentants de nombreuses organisations et initiatives de la société civile de divers pays du monde qui travaillent sur la question de la peine de mort, ainsi que les délégués d’organisations internationales comme la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et Amnesty International.

Le Congrès est organisé par l’association « Ensemble contre la peine de mort » (ECPM), avec le soutien des gouvernements espagnol, norvégien et suisse.

La campagne « Les défenseurs des droits de...

Lire la suite