Centre Viasna articles avec le mots clés

Viasna et la FIDH présentent leur rapport sur les violations des droits humains au Bélarus

viasna-fidh-osce-1

Le 24 septembre, à Varsovie, à l’occasion de la réunion sur la mise en œuvre de la dimension humaine de l’OSCE, les dirigeants du Centre des droits humains Viasna — le président du Centre et ancien prisonnier politique Ales Bialiatski, le vice-président Valiantsin Stefanovich et le coordinateur de la campagne « Les défenseurs des droits de l’homme contre la peine de mort » Andrej Paluda — ont présenté leur rapport sur la situation des droits de l’homme au Bélarus.

Lors de la réunion sur les « violations flagrantes des droits politiques, économiques et sociaux au Bélarus » organisée par la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme et le Centre pour les droits de l’homme Viasna, les défenseurs des droits humains ont déploré que « du fait de la situation en ...

Lire la suite

Ales Bialiatski aux médias lituaniens : je n’en veux pas à la Lituanie

bialiatski-vilnia-press

Ales Bialiatski, directeur du Centre de défense des droits humains Viasna, vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et l’un des fondateurs de la Maison bélarusse des droits de l’homme Boris Zvozskov à Vilnius (Lituanie), a donné une conférence de presse pour les médias lituaniens le 27 juin à Vilnius.

« Non, je n’éprouve ni rancune ni colère. » C’est par ces mots que l’ancien prisonnier politique a ouvert sa rencontre avec les journalistes, expliquant qu’il voulait immédiatement répondre à une question dont il savait qu’elle lui serait nécessairement posée. « Ce ne sont pas les autorités lituaniennes mais les autorités bélarusses qui m’ont mis en prison. »

Rappelons que les poursuites pénales déclen...

Lire la suite

Ales Bialiatski est libéré!

Ales Bialiatski libéré

Le célèbre défenseur des droits humains Ales Bialiatski, directeur du CDH Viasna et vice-président de la FIDH, a été libéré. Il a annoncé la nouvelle par téléphone à son épouse Natalia Pinchuk.

Ales Bialiatski est arrivé en train à Minsk en provenance de Bobrouïsk, où il a purgé sa peine.

Le défenseur des droits humains a été accueilli par plusieurs dizaines d’activistes de la société civile et de journalistes. Il y avait là, notamment, les anciens prisonniers politiques Valery Schukin, Pavel Seviarynets et Vitaly Rymashevski, le militant des droits de l’homme Valiantsin Stefanovich et d’autres amis et collègues d’Ales membres du CDH Viasna. Le train ramenant l’ex-prisonnier politique dans la capitale a été accueilli par des applaudissements.

Ales Bialiat...

Lire la suite

Le sport pour le sport : appel des défenseurs des droits de l’Homme aux pays participant au Championnat du Monde de Hockey à Minsk

championnat-hockey-belarus

Le Championnat du Monde de Hockey sur Glace se tiendra du 9 au 25 mai 2014 à Minsk (Belarus).

En tant que représentants d’organisations internationales et nationales de défense des droits de l’Homme (cf. ci-dessous la liste des signataires), nous accueillons positivement cette occasion exceptionnelle offerte à la population bélarusse de profiter de cette compétition sportive accueillie par leur pays, et d’apprécier les valeurs universelles véhiculées par le sport.

Toutefois le gouvernement, y compris le Président Alexandre Lukashenko lui-même, a largement débordé le cadre de ces valeurs en affirmant à de nombreuses reprises que le Championnat mondial de hockey sur glace constituait un événement politique important...

Lire la suite

Belarus : 9 prisonniers politiques sont dans une situation critique, 32 militants voient leur liberté restreinte

fidh-viasna-logo

Les preuves rassemblées par la FIDH et son organisation membre au Belarus, le centre des droits de l’Homme Viasna, contredisent clairement la déclaration faite lors de la conférence de presse de 14 février 2013 par le Procureur adjoint bélarusse, le Général Alyaksey Stuk selon laquelle les conditions de détention dans les prisons bélarusses et la colonies pénitentiaires des 9 prisonniers actuellement identifiés par nos organisations comme des prisonniers politiques n’étaient pas différentes de celles des autres prisonniers.

Les  9 détenus sont régulièrement victimes de punitions qui exacerbent fortement des conditions de détention déjà difficiles en restreignant leurs moyens de subsistance ainsi que la qualité de leur nourriture et de l’aide médicale...

Lire la suite

L’Observatoire : Confirmation en appel de l’interdiction d’un livre écrit par Ales Bialiatski

Obs_logo

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme, un programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante en Biélorussie.

Nouvelles informations :

L’Observatoire a été informé par des sources fiables de la confirmation en appel de l’interdiction d’un livre écrit par M. Ales Bialiatski, président du Centre des droits de l’homme (CDH) Viasna et vice-président de la FIDH, qui purge une peine d’emprisonnement de quatre ans et demi à cause de ses activités de défense des droits humains...

Lire la suite

La situation des droits humains au Bélarus à l’ordre du jour du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

DSC_3114

Les 6 et 7 mars 2014, à Genève, une série de réunions et un événement public  consacrés à la situation des droits de l’homme en République ont été tenus dans le cadre d’une session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à l’initiative de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH).

Le 6 mars, lors de la table ronde intitulée « Les droits socio-économiques au Bélarus sont systématiquement violés, de même que les droits politiques et civiques », les rapporteurs ont examiné les infractions au droit à la liberté d’association, au droit de réunion et au droit à un processus électoral équitable, soulignant tout particulièrement la situation des prisonniers politiques...

Lire la suite

Le site du CDH Viasna reste dans la liste noire

cenzura_u_internet

Le 18 février, après avoir examiné un appel déposé contre la décision du Parquet général d’inclure le site spring96.org dans la liste des sites dont l’accès est restreint pour les usagers d’Internet, le tribunal de l’arrondissement Tsentralny de Minsk a rendu un avis signifiant que Valiantsin Stefanovich est un plaignant illégitime car il n’est pas propriétaire du site en question. Par conséquent, ses droits personnels ne sauraient avoir été enfreints par l’inclusion du site dans la liste des sites interdits. En outre, le tribunal a ordonné la fin de cette affaire judiciaire.

Valiantsin Stefanovich conteste catégoriquement cette décision et a l’intention de déposer appel auprès du tribunal municipal de Minsk...

Lire la suite

Le tribunal a jugé l’expertise du livre d’Ales Bialiatski irrecevable mais a interdit sa diffusion

ales-bialiatski-book

Le 1er février, la juge du Tribunal de district d’Ashmiany a rendu son verdict consécutif à l’examen de la plainte au civil déposée par la membre du Centre de défense des droits humains Viasna Tatiana Revyako contre la douane d’Ashmiany. La militante des droits de l’homme avait contesté en justice l’interdiction édictée par les douaniers de l’introduction sur le territoire du Bélarus du livre d’articles et d’essais littéraires Asvechanyja Belaruschynaj (Éclairé par la bélarussité) d’Ales Bialiatski. Après deux « expertises » de cette publication, les douaniers ont exigé que Tatiana Revyako réexporte les quarante exemplaires qui lui avaient été confisqués à la frontière lituano-bélarusse vers le territoire lituanien, où le livre a été imprimé...

Lire la suite

Un comité de l’ONU déclare que le Bélarus doit cesser d’avoir recours au travail forcé

fidh-viasna-logo

Le Bélarus doit renoncer au travail forcé et mettre une œuvre une protection réelle des droits des travailleurs. C’est l’une des principales recommandations que le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU a adoptées après examen de la situation au Bélarus en novembre 2013.

Les avis du Comité répètent largement les conclusions et recommandations contenues dans le rapport « Travail forcé et violation généralisée des droits des travailleurs au Bélarus » rédigé par la FIDH et le Centre de défense des droits humains Viasna. Ce rapport révèle ce qui se cache derrière la rhétorique des autorités du Bélarus, qui s’efforcent de présenter leur pays comme « le dernier paradis social en Europe ».

« Parallèlement à des violations constant...

Lire la suite