MAE des Etats membres UE articles avec le mots clés

Femme d’Ales Bialiatski Natalia reçue au Quai d’Orsay

Mercredi le 8 février, Natalia, la femme d’Ales Bialiatski a été reçue au ministère des Affaires étrangères et européennes pour évoquer le sort des défenseurs des droits de l’Homme au Bélarus.

L’ ambassadeur pour les droits de l’Homme, François Zimeray, a réitéré le soutien de la France à Ales Bialiatski, président de l’ONG bélarusse Viasna et vice-président de la FIDH, qui a été condamné le 24 novembre 2011 à 4 ans et demi de colonie pénitentiaire au terme d’un procès inéquitable.

Il a également salué la nomination, sur la liste des candidats au Prix Nobel de la Paix 2012, d’Ales Bialiatski. Cette nomination souligne l’engagement de M. Bialiatski dans la défense des droits de l’Homme et des valeurs démocratiques au Bélarus mais aussi dans le reste du monde.

La France appelle le ...

Lire la suite

MAE de la France condamne la confirmation de la sentence contre Bialiatski

Ministère des affaires étrangères et européennes de la France a diffusé, le 25 janvier 2012, un communiqué au sujet de la confirmation de la sentence contre Ales Bialiatski :

La France condamne le rejet de la requête en cassation et la confirmation de la sentence de M. Ales Bialiatski à une peine de 4 ans et demi d’emprisonnement, en raison de ses activités de défenseur de droits de l’Homme et de président de l’ONG Viasna. Elle déplore également le harcèlement subi par les membres de cette ONG et son vice-président, M. Valentin Stefanovic.

La France appelle instamment la Biélorussie à libérer l’ensemble des personnes emprisonnées soit pour leurs convictions politiques, soit pour leur action au sein de la société civile en faveur des droits de l’Homme.

La Biélorussie doit respecter...

Lire la suite

Déclaration du ministère des affaires étrangères et européennes de France

Paris, 24 novembre 2011.

La France est choquée par la condamnation ce jour de M. Ales Bialiatski, responsable du Centre Viasnia et vice-président de la Fédération internationale des droits de l’Homme, à 4 ans et demi de prison pour des motifs purement politiques, à la suite d’un procès inéquitable.

Elle déplore vivement que les autorités bélarusses soient restées sourdes à ses appels, ainsi qu’à ceux de l’Union européenne, concernant sa libération ainsi que celle de l’ensemble des prisonniers politiques.

La France, aux côtés de ses partenaires de l’Union européenne, appelle à la libération immédiate de M. Bialiatski et réitère son exigence de libération de tous les détenus politiques et l’abandon des poursuites judiciaires à leur encontre.

Elle appelle le Belarus à respecter les d...

Lire la suite

Déclaration du ministre danois des Affaires étrangères, Villy Sovndal, au sujet du procès d’Ales Bialiatski

À l’occasion du décernement du Prix Politiken Freedom 2011 à l’organisation de défense des droits de l’homme Viasna et à son directeur Ales Bialiatski, le ministre danois des Affaires étrangères, Villy Sovndal, a déclaré :

Le régime bélarusse a perdu sa légitimité. Quand les représentants de l’opposition politique se portent candidats à des fonctions électives, ils sont jetés en prison le soir du scrutin. J’appelle fermement les autorités bélarusses à libérer et réhabiliter tous les prisonniers politiques, y compris le directeur de Viasna, Ales Bialiatski.

Il est intolérable que des citoyens ordinaires du Bélarus doivent craindre pour leur sécurité quand ils se réunissent pacifiquement pour exprimer leurs opinions...

Lire la suite