président de l’OSCE articles avec le mots clés

Le président de l’OSCE : « Bialiatski doit être libéré »

DUBLIN, 24 janvier2012 – Le président en exercice de l’OSCE, le Tánaiste et ministre irlandais des Affaires étrangères et du Commerce Eamon Gilmore a regretté aujourd’hui que l’éminent défenseur bélarusse des droits de l’homme Ales Bialiatski n’ait pas été libéré à la suite de son appel en cassation.

Personne ne devrait être poursuivi pour avoir protégé les droits de l’homme. Cette affaire reflète malheureusement l’état actuel des droits de l’homme au Bélarus, et résulte des restrictions imposées à la liberté d’association dans le pays. J’appelle les autorités bélarusses à libérer immédiatement Ales Bialiatski ainsi que les autres activistes de la société civiles et opposants politiques. 

L’érosion constante des droits de l’homme dans l...

Lire la suite

Le président de l’OSCE Audronius Ažubalis appelle Minsk à libérer immédiatement Bialiatski

Le président en exercice de l’OSCE, le ministre lituanien des Affaires étrangères Audronius Ažubalis, a fait part de sa profonde préoccupation suite à la condamnation de l’activiste des droits de l’homme Ales Bialiatski, et a appelé les autorités bélarusses à le libérer immédiatement.

« Cette affaire s’inscrit dans un contexte général de harcèlement et d’intimidation à l’égard des défenseurs des droits de l’homme au Bélarus », a déclaré Ažubalis dans un communiqué publié le 24 novembre.

Il a souligné que les restrictions injustifiées de la liberté d’association limitent sévèrement le travail des organisations de la société civile au Bélarus et exposent leurs membres au harcèlement des autorités.

« Les actions pour lesquelles Ales Bialiatski a été condamné résultent directement des res...
Lire la suite

Audronius Ažubalis, Président en exercice de l’OSCE, Ministre des affaires étrangères Lithuanien

J’appelle les autorités à libérer immédiatement et sans conditions tous les prisonniers politiques et militants de la société civile. Le Bélarus doit respecter ses engagements pris dans le cadre de l’OSCE en matière de droits de l’Homme et de libertés fondamentales, réaffirmés au plus haut niveau lors du Sommet de l’OSCE à Astana en Décembre 2010

Retour

Lire la suite