pression sur les journalistes articles avec le mots clés

Belsat est frappée d’interdiction. Mais seulement au Bélarus.

belsat-tv

La Cour suprême du Bélarus a interdit à l’entreprise Telewizja Polska d’utiliser la marque « Belsat » et l’a condamnée à verser plus de 9 millions de roubles pour les frais de justice. La décision de la Cour a été annoncée le 4 septembre après le ré-examen de la plainte déposée par le directeur commercial de l’entreprise unitaire « BELSATplus » Andrei Belyakov contre Telewizja Polska, a annoncé le porte-parole de la chaîne de télévision Belsat au Bélarus Mikhail Yanchuk.

« La cour biélorusse a jugé que nous ne pouvons pas utiliser cette marque qui, toujours selon la cour biélorusse, est similaire à une marque appartenant à Belyakov. Il ne s’agit pas d’une interdiction du nom en tant que tel ; en revanche, le logo que nous utilisons est interdit », a-t-il expliqué...

Lire la suite

Le fils d’un blogueur condamné à trois ans de restriction de liberté et à une lourde amende

bloger-babrujsk-diffamatsia

Le procès d’Aliaksei Zhalnou, fils du blogueur local Aleh Zhalnou, tenu devant le tribunal de Babrouïsk, s’est achevé le 18 juillet.

La juge Yuliya Beraziuk a condamné l’homme de 25 ans à trois années de détention dans une colonie pénitentiaire ouverte. Aliaksei Zhalnou devra également s’acquitter d’une amende de 50 millions de roubles (environ 5 000 dollars) de dommages et intérêts. Le plaignant, un policier chargé de la circulation du nom d’Aliaksandr Butouski, avait demandé que Zhalnou soit condamné à lui verser 100 millions de roubles, tandis que le procureur avait requis contre le fils du blogueur une peine de quatre ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire fermée. Aliaksei Zhalnou a dix jours pour faire appel du verdict.

Aliaksei Zhalnou a dé...

Lire la suite

Le Présidium de la Cour suprême ordonne un nouveau procès dans l’affaire Belsat

belsat-tv

Le Présidium de la Cour suprême du Bélarus a décidé de la tenue d’un nouveau procès dans l’affaire de la plainte déposée par le propriétaire de la compagnie BELSATplus Andreï Beliakov contre la chaine de télévision Belsat. Cette décision a été officiellement justifiée par le fait que les éléments matériels du dossier n’auraient pas été correctement examinés.

La demande d’un nouveau procès avait été adressée au Présidium de la CS par le vice-président de la Cour suprême Alexandre Fedortsov.

Le représentant officiel de la chaine Belsat Mikhaïl Ianchuk a déclaré au service de presse de l’Association bélarusse des journalistes que lors de l’audience les deux parties au conflit ont été invitées à présenter leurs arguments aux membres du présidium...

Lire la suite

Des journalistes et activistes arrêtés le jour de la commémoration des victimes des répressions staliniennes

milicyia

Plusieurs journalistes ont été mis temporairement en détention aujourd’hui à la suite de différents incidents, parmi lesquels des correspondants qui couvraient l’action de deuil, qui commémorait les victimes des répressions de Staline.

L’action de deuil partait du cimetière de Kalvaryjski : les gens déposaient des fleurs et allumaient des bougies à la suite de quoi des policiers sont arrivés et ont demandé aux gens de se diriger vers le commissariat de police. Les policiers ont mis en détention les journalistes ainsi que les participants de l’action, soit au total plus d’une vingtaine de personnes, selon l’Association bélarusse des journalistes.

Parmi les détenus, il y avait les journalistes Natallia Valakida, Siarhei Krauchuk, Natallia Benitsevich, Dzianis Nosau...

Lire la suite

Plusieurs journalistes ont été arretés à la gare centrale de Minsk

milicyia

La police de Minsk a arrêté plusieurs  journalistes qui sont venus à la gare centrale pour rencontrer le prisonnier politique, Pavel Seviaryniets. Ce dernier a été remis en liberté après 3 ans de travail forcé.

Au total, 6 personnes ont été amenées au bureau de police, ont rapporté les médias bélarusses. Une heure après le départ de Pavel Seviarynets de la gare, tous les journalistes détenus ont été libérés.

Pavel Seviaryniets a purgé une peine de trois ans, à laquelle il a été condamné pour avoir participé à des rassemblements de protestation après les élections présidentielles du 19 décembre 2010.

Lire la suite

La peine du journaliste Andrzej Poczobut a été levée

pachobut-peine-levee

Le tribunal de l’arrondissement Léninski de la ville de Hrodna a annulé la peine prononcée à l’encontre du journaliste Andrzej Poczobut. Cette décision a été prise lors d’une audience tenue le 23 septembre, rapporte le service de presse de l’Association bélarusse des journalistes.

Les poursuites pénales ont été engagées contre Andrzej Poczobut, collaborateur du journal polonais Gazeta Wyborcza, le 28 mars 2011 ; le 5 juillet de cette même année, il a été reconnu coupable de diffamation à l’égard du président pour une série d’articles publiés sur les sites Internet www.wyborcza.pl, belaruspartisan.org et poczobut.livejournal.com. Le journaliste a été condamné à trois ans d’emprisonnement, avec deux ans d’ajournement de l’exécution de la peine...

Lire la suite

Journaliste bélarusse Irina Khalip finalement remise en liberté

Communiqué de presse des Reporteurs sans frontières

Reporters sans frontières salue la libération d’Irina Khalip, corresondante pour le journal russe indépendant Novaïa Gazeta, décidée le 19 juillet 2013 par le tribunal du district de Partyzanski, dans la capitale bélarusse. La journaliste avait été condamnée à une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis, assortie d’une période probatoire de deux ans, le 16 mai 2011.

Le régime biélorusse a fait un petit pas en faveur de la liberté de l’information. Le tribunal a toutefois violé les procédures juridiques jusqu’au bout, en ne communiquant pas la date du procès aux journalistes, et ce pour les empêcher d’y assister. En outre, la juge Rita Chagraï, interdite d’entrée dans l’U.E...

Lire la suite

Une journaliste indépendante sera jugée pour travail sans accréditation

Elena Stepanova, de Vitebsk, membre de l’Association bélarusse des journalistes, est accusée d’infraction à la législation sur les médias. La police considère qu’Elena collabore avec des médias étrangers sans être accréditée.

Le 9 juillet, la journaliste, accompagnée d’un avocat, s’est rendue dans les locaux du département régional du ministère de l’Intérieur (RUVD) de l’arrondissement Oktiabrski de la ville de Vitebsk, où l’inspecteur en chef du service de maintien de l’ordre et de prévention, Sergueï Verasko, lui a présenté le procès-verbal.

Ce document indique que le RUVD d’Oktiabrski a ouvert à son encontre une enquête administrative pour violation de la partie 2 de l’article 22.9 du Code des infractions administratives...

Lire la suite

Des journalistes arrêtés pendant une grève des entrepreneurs à Minsk

Le correspondant de Radio Svaboda Igor Korneï, celui de Narodnaia Volia Ales Sivyï et la journaliste de www.tut.by Natalia Kostioukevitch ont été arrêtés le 27 juin, à Minsk, près de l’un de leurs centres commerciaux de la ville. Selon le site de l’Association des journalistes du Bélarus, le leader de l’ONG « Perspective », Anatoli Choumtchenko, a été arrêté en compagnie des journalistes.

Les journalistes préparaient des émissions sur la grève nationale des entrepreneurs prévue pour le 27 juin. Leur voiture a été bloquée par des individus en civil alors qu’ils se rendaient du marché Zhdanovitchi au centre commercial Parking. Les inconnus ont fait sortir les journalistes de leur véhicule, les ont poussés dans un minibus et emmenés dans un poste de police...

Lire la suite

Le Parquet accuse un journaliste de Radye Svaboda de diffusion d’informations non objectives

Aleh Gruzdzilovich

Le 8 mai, le Parquet municipal de Minsk a remis un avertissement écrit officiel au journaliste de Radye Svaboda Oleg Grouzdilovitch. Le matin de ce jour, il a été convoqué par téléphone « pour vérifier certaines circonstances liées à une violation de la législation ».

Une fois sur place, Grouzdilovitch a appris, lors d’une conversation avec une responsable du Parquet, Natalia Joukovets, que sa convocation était due à ses enquêtes sur la surveillance du métro du Minsk ainsi qu’à son livre Qui a fait sauter le métro de Minsk.

À la veille de l’anniversaire de l’attentat, Oleg Grouzdilovitch a fait le tour du métro de la capitale en transportant un gros sac contenant un objet métallique...

Lire la suite