rapport articles avec le mots clés

Belarus : 9 prisonniers politiques sont dans une situation critique, 32 militants voient leur liberté restreinte

fidh-viasna-logo

Les preuves rassemblées par la FIDH et son organisation membre au Belarus, le centre des droits de l’Homme Viasna, contredisent clairement la déclaration faite lors de la conférence de presse de 14 février 2013 par le Procureur adjoint bélarusse, le Général Alyaksey Stuk selon laquelle les conditions de détention dans les prisons bélarusses et la colonies pénitentiaires des 9 prisonniers actuellement identifiés par nos organisations comme des prisonniers politiques n’étaient pas différentes de celles des autres prisonniers.

Les  9 détenus sont régulièrement victimes de punitions qui exacerbent fortement des conditions de détention déjà difficiles en restreignant leurs moyens de subsistance ainsi que la qualité de leur nourriture et de l’aide médicale...

Lire la suite

Nouveau rapport de la FIDH et du CDH Viasna : violations du droit du travail et travail forcé au Bélarus

fidh-viasna-logo

La question du droit du travail est très sensible au Bélarus, et particulièrement aujourd’hui. Il ne se passe pas un jour sans que les médias ne publient des informations sur des étudiants employés sur les chantiers des sites sportifs qui doivent être mis en exploitation lors du prochain championnat international de hockey, sur des conscrits occupés à la récolte ou sur des journées de travail non payé (« soubbotnik ») imposées à la population par les autorités locales.

Le rapport de 80 pages rédigé conjointement par la FIDH et le CDH Viasna et présenté à Minsk à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme dresse le constat de la crise profonde qui affecte la sphère socio-économique et dénonce les violations quotidiennes du droit du travail dont sont...

Lire la suite

Amnesty International : Comment la société civile est bâillonnée au Bélarus

amnesty_int-daklad-belarus-2013

La société civile du Bélarus est persécutée par un pouvoir qui ne tolère aucune forme de critique. C’est la conclusion du rapport « Ce qui n’est pas autorisé est interdit : comment la société civile est bâillonnée au Bélarus », publié par Amnesty International jeudi 18 avril 2013.

Les auteurs du rapport montrent comment les autorités bélarusses limitent la liberté de réunion, d’association et d’expression, empêchant les citoyens d’exprimer publiquement leur avis, d’organiser des manifestations et de créer des associations à but non lucratif. Les participants à des rassemblements pacifiques risquent non seulement d’être condamnés à des amendes, mais aussi à des peines de prison.

« Au cours des vingt dernières années, les autorités du Bélarus ont tou...

Lire la suite

FIDH et Centre « Viasna » présentent un rapport sur les conditions de détention au Bélarus

Une conférence de presse de Luis Guillermo Perez, secrétaire général de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), s’est déroulée le 2 septembre 2008 à Minsk. Elle a eu lieu dans le cadre de la présentation d’un rapport de la FIDH et des défenseurs des droits de l’Homme bélarusses : « Conditions de détention en République du Bélarus ».

Voir la vidéo en bélarusse et russe :

Comme le souligne le vice-président de la FIDH, Ales Bialiatski, le rapport préparé par la mission d’enquête de la FIDH (dont le quartier général est situé à Paris) et le Centre de défense des droits de l’Homme « Viasna » fermé par les autorités, est dédié aux conditions de détention au Bélarus.

« Je voudrais remarquer », souligne le militant des droits de l’homme...

Lire la suite